Honda CR-V restylé

Honda CR-V restylé

Et parce qu’il s’agit d’un best-seller pour le constructeur japonais, ses designers n’allaient pas s’aventurer à apporter de lourdes modifications esthétiques à l’occasion de cette mise à jour de milieu de vie. Le CR-V 2010 en ressort avec une face avant plus arrondie et un habitacle revisité. Un intérieur toujours généreux, tant en habitabilité qu’en équipements de confort et de sécurité. En fait, la principale nouveauté du CR-V se trouve sous son capot ou alors sur la lunette de son hayon, sur laquelle on peut lire l’inscription i-DTEC. En effet, le 4×4 phare de Honda monte en puissance en reprenant le 2.2 litres diesel de la berline Accord qui développe 150 ch. Un moteur sobre, surtout en conduite extra-urbaine qui se traduit par une consommation abaissée à 6,6 l/100 km ! Quant au volet 4×4, sachez que le CR-V évolue en deux roues motrices en conditions normales, ce qui signifie que le plus souvent des cas, il se conduit comme une berline. Et à toutes ses qualités, le nouveau CR-V ajoute des prix restés contenus sous la barre des 400.000 DH. Outre une version essence à boîte automatique qui assure le ticket d’entrée à 315.000 DH, le CR-V est décliné en 3 versions diesel : boîte manuelle et finition Confort (329.000 DH), boîte auto et finition Confort (349.000 DH) et boîte auto et finition Prestigious Line (399.000 DH).

Kia Motors : sportage, Koup et Cadenza
Chez Kia, on a profité de l’Auto-Expo pour dévoiler un maximum de nouveautés, même si l’une d’entre elles ne fera ses débuts commerciaux au Maroc que dans quelques mois. Il s’agit du tout dernier Sportage dont la plastique a été remarquablement crayonnée dans la veine des dernières productions de la marque. Si bien que le nouveau crossover compact de Kia s’assimile à un Sorento en réduction. Plus concrètement, le coupé Koup et la grande routière Cadenza sont les deux grandes vedettes de Kia Motors Maroc à l’Auto-Expo. Le premier, animé d’un 1.6 l essence de 124 ch, étonnera non seulement par son design extérieur et par le traitement sportif de son habitacle à 4 places, mais aussi par son tarif fixé à 260.000 DH. Idem pour la Cadenza, qui ne jure que par un V6 essence de 290 ch (avec boîte auto à 6 rapports) et reçoit un équipement aussi pléthorique que sophistiqué (sellerie cuir, volant chauffé, phares au xénon, caméra de recul avec écran intégré au rétro intérieur, clim auto avec purificateur d’air…). Le tout, dans une ligne élancée et sculpturale, mais surtout au prix ultra-compétitif de 465.000 DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *