Maroc, Gastronomie… ou l’art de vivre

Les dattes, le lait et le pain, constituaient encore la nourriture de base des berbères. Les Arabes ont apporté le raffinement de l’Orient et le parfum d’épices lointaines. Des Omeyyades de Syrie, elle a hérité les pâtisseries à base de miel, d’amandes et de pistaches ; des Andalous, le goût des mets associant sucré et salé (olives, huile d’olive, noisettes, amandes, fruits et herbes aromatiques) ; et, des Anglais… le thé, bien sûr ! Au Maroc, le prix de la nourriture est très raisonnable. Vous pouvez faire votre marché à peu de frais et opter pour les formules “à emporter” que proposent de nombreux marchands. Attention tout de même à respecter les règles d’hygiènes habituelles. Il faut uniquement boire de l’eau minérale, éviter les glaçons et laver et peler les fruits avant de les manger. Vous pouvez par contre boire à volonté le délicieux thé dont raffolent les marocains. Couscous Bidawi aux 7 légumes, tagine aux pruneaux, tagine de poisson au fou, Pastilla au pigeon, et bien d’autres mets, les marocains ont raison d’être aussi fiers de leur gastronomie. Si vous souhaitez découvrir la gastronomie marocains, nous vous conseillons l’excellent livre de Marie-Pascale Rauzier : ‘”Saveurs marocaines”. Art de vivre et d’accueillir, la cuisine marocaine est dévoilée en près de cent recettes élaborées : pigeonneaux farcis, briouats au fromage et aux pistaches, tajine de poulet aux olives et aux citrons confits, couscous de poisson, cornes de gazelle, pastilla au lait… L’auteur nous initie aux fêtes familiales, à la cérémonie du thé à la menthe et au secret brûlant des épices. Vous trouverez dans la section “Livres”, à droite de cet écran, toutes les informations sur ce livre.
• Guide du voyage

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *