Terre des hommes

El Jadida est devenue une station privilégiée pour de nombreux vacanciers nationaux et étrangers. L’ouverture en grande pompe de Mazagan Beach resort a donné d’un seul coup une envergure internationale à la région. Certains sont même allés jusqu’à dire qu’El Jadida pourrait faire des jaloux et que Marrakech n’a qu’à bien se tenir. À quelques kilomètres de Casablanca et de l’aéroport international Mohammed V, la région a tous les atouts pour émerger. Mais avant d’atteindre ce stade, elle a aussi des défis à relever. Malgré tout, la région reste sous-équipée en infrastructures de base et en équipements. Certes, elle ambitionne d’avoir le plus grand hôpital de l’Afrique, s’enorgueillit déjà d’avoir la plus belle station balnéaire sur la côte Atlantique du pays, œuvre pour une agriculture dotée de business models à la hauteur des objectifs du Plan Maroc Vert et se prépare déjà pour avoir sa version du Plan Halieutis. Autant de chantiers qui nécessitent un suivi, un financement et une ferme volonté pour les concrétiser. Les projets touristiques, immobiliers et industriels sont légion dans la région de Doukkala-Abda. Il s’agit aujourd’hui d’accompagner ce développement sans pour autant sacrifier l’environnement de la région. Désormais, il est impératif de prendre en considération l’élément écologique. Un paramètre vital pour une région qui tire l’essentiel de sa richesse de la terre.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *