«Tous nos ratios sont au vert»

«Tous nos ratios sont au vert»

ALM :  Cela fait près de cinq mois que la compagnie d’assurance Atlanta est introduite en Bourse. Comment analysez-vous l’évolution de cette action ?
Depuis la première cotation en octobre 2007, la valeur a pris plus de 25%. Comme vous le savez, l’évolution d’une valeur dépend de plusieurs facteurs, les uns objectifs et les autres subjectifs. Pour ne parler que des facteurs objectifs, je pense que les études menées par les analystes spécialisés sur les comptes de toutes les sociétés cotées, les comparatifs des situations financières et des fondamentaux de ces sociétés ont une influence certaine sur l’évolution des titres. En ce qui concerne Atlanta, qui a été introduite récemment, les premiers comptes qui seront publiés en conformité avec les dispositions réglementaires relatives aux sociétés cotées concerneront l’exercice 2007 et de ce fait, je pense que les analystes accorderont une attention particulière aux comptes de toutes les valeurs introduites en 2007. Ils ne manqueront certainement pas d’approfondir l’analyse, en comparant les comptes de ces sociétés aux plans prévisionnels figurant dans les notes d’informations présentées à l’occasion de l’introduction en Bourse.

Le montant global de cette opération d’introduction a été de près de 1,2 milliard de dirhams. Comment avez-vous investi ce budget ?
La situation financière de la société étant très confortable, l’introduction en Bourse a été réalisée par cession d’actions. Cela veut dire que le produit de cette cession n’a pas servi à augmenter le capital de la société. Par contre, nous avons cherché à travers cette introduction en Bourse, à renforcer notre notoriété et consolider sa politique de transparence, à élargir le tour de table des actionnaires et augmenter  la valeur marchande de la société. Et, enfin, cette introduction en Bourse nous a permis de motiver davantage nos collaborateurs en leur réservant une part de 15% des actions introduites à des conditions très avantageuses.
Vous avez cédé sur le marché boursier 17% du capital d’Atlanta. Comptez – vous céder une autre part ?
Le partenariat avec la CDG s’inscrit dans la durée. Les deux actionnaires de référence, à savoir le groupe HOLMARCOM et le groupe CDG, ont fait un choix stratégique qui consiste à maintenir la stabilité de la société en gardant chacun 40% du capital. Cela veut dire qu’on ne dépassera pas le niveau de 20% de flottant.

Quelle est la stratégie de développement d’Atlanta pour les années à venir ?
Notre stratégie actuelle et future s’appuie sur deux objectifs essentiels : la qualité de notre service et la rentabilité. Nous sommes une société de service et nous considérons que la meilleure politique commerciale est l’amélioration continue de la qualité de notre service. Par ailleurs, pour assurer la pérennité de la société et satisfaire nos actionnaires, nous avons le devoir d’optimiser nos résultats techniques et financiers. C’est grâce à ces deux objectifs qui guident notre action au quotidien, que nous avons réussi à avoir un portefeuille sain et une situation financière solide. Tous nos ratios sont au vert.
Même si le critère de parts de marché n’est pas une priorité pour nous et grâce à cette stratégie de développement, notre chiffre d’affaires a dépassé l’évolution moyenne du secteur au cours des dernières années.
Je dois préciser que nous avons acquis un potentiel qui nous préserve de toutes les perturbations qui pourraient toucher le secteur dans les années à venir. Et c’est pour cette raison que nous affrontons cet avenir avec beaucoup de sérénité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *