18ème journée du championnat national : Un classico sans vainqueur et le MAS trop fort pour le FUS

18ème journée du championnat national : Un classico sans vainqueur  et le MAS trop fort pour le FUS

Le classico tant attendu entre l'AS_FAR et le Raja Casablanca a accouché d'un résultat de parité. Dans un stade Abou Bakr Ammar plein à craquer, les deux protagonistes ont pratiqué un jeu basé sur la prudence avec une première manche totalement dominée par les Verts et une deuxième qui a vu les locaux retrousser leur manche et rater une pluie d'occasions. Le club de la capitale a été le premier à ouvrir les hostilités par Mehdi Naghmi dès la 20ème minute de jeu.

Les visiteurs n'ont mis que 9 minutes pour revenir au score grâce à une belle reprise de la tête de Hamza Bourezouk. Au classement, les Rajaouis, auteurs de leur 5e nul occupent seuls la position de dauphin avec 29 unités alors que les Militaires gagnent deux places et se partagent le 10ème rang (22 pts) avec la Renaissance Berkane. Celle-ci peut bien nourrir des regrets. Face à un Hassania d'Agadir qui évoluait à dix après l'expulsion Jamal Laabidi à la 70ème minute du jeu, la RSB s'est incliné au Grand Stade d'Agadir par 2 buts à 1.

Les hommes de Skitioui s'approchent à pas sûr du podium. Cette victoire leur a permit de partager le même nombre de points (28) que le Moghreb Tétouan lequel s'est fait surprendre à l'extérieur de ses bases. En effet, en affrontant le Difaâ d'El Jadida, le MAT voulait poursuivre son bonhomme de chemin imperturbablement et espérait ajouter une troisième victoire de rang. mais cela était sans compter sur la détermination des Doukkalis qui ont ébranlé les dessins du nouveau directeur technique du champion sortant Sergio Lobera. La première mi-temps était suffisante pour sceller le score de la rencontre.

Dès la 13ème minute du jeu, Bakr El Hilali marque et prépare la voie à Ayoub Nanah pour doubler la mise 30 minutes plus tard. Alors qu'on s'attendait à ce que le MAT soit plus offensifs, leur occasions sont restées la plupart du temps stériles. C'est donc une belle opération pour le DHJ qui grimpe à la 5ème place avec 27 points. Enfin, le complexe sportif de Fès a été le théâtre d'une grande surprise. Le Moghreb local a ridiculisé le FUS Rabat par 3 buts sans riposte. L'arrivée de Rachid Taoussi pour diriger le club de la capitale spirituelle y est pour quelque chose.

Lui qui connait si bien le club et avec lequel il avait remporté un triplé historique en 2011 ( la Coupe du trône, la Coupe de la CAF et la Supercoupe d’Afrique) compte bien redonner au club un nouveau coup d'éclat. D'ailleurs, les hommes de Walid Regragui sont restés impuissants devant le jeu simple et ficelé des "Massaouis". Les fussistes eux ont terminé la rencontre à huit après l'expulsion de trois de ces éléments. Le club local signe ainsi sa 3e victoire de la saison. Au classement, le MAS rejoint à la 12e place le KAC Kenitra et le Chabab Rif Al Hoceima avec 18 points au compteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *