Aboucharouane se voit déjà en finale

Hicham Aboucharouane, affirme, dans un entretien à l’hebdomadaire égyptien Al-Ahram, qu’ «après Al-Ahly, nous aimerions bien rencontrer Zamalek. C’est une bonne équipe, un des plus beaux palmarès du continent africain.
Cette équipe pratique un bon football, basé sur une grosse force de percussion. Les joueurs qui la composent sont doués techniquement et l’équipe est bien organisée. Ce n’est pas un hasard si l’équipe cairote a terminé première de son groupe. Ce serait une rencontre qui opposerait deux équipes talentueuses». Hicham relève que son équipe termine cette première phase en tête d’un groupe extrêmement relevé : TP Mazembe, Jeanne d’Arc, «mais surtout la grande équipe d’Ahly, un des favoris au début de la compétition». «Les Cairotes n’ont pas réussi à nous battre ni à Casa ni même à domicile au Stade du Caire samedi dernier», a-t-il poursuivi.
Sur ses propres performances, Aboucharouane souligne qu’ «un seul joueur ne peut qualifier à lui seul son équipe», et que ses performances sur le terrain sont le fruit de nombreux efforts consentis pendant les entraînements. «C’est un travail quotidien fait de sacrifices, a-t-il souligné, ajoutant qu’il avait beaucoup progressé ces derniers mois, «surtout au niveau de la concentration et de ma lucidité devant le but». Il en attribue une grande part du mérite à Walter Meeuws, le coach belge du Raja.
Concernant l’adversaire des Verts en demi-finales, l’ASEC d’Abidjan en l’occurrence, Hicham Aboucharouane l’a qualifiée de «bonne équipe, qui n’est pas arrivée en demi-finales par hasard». Pour la demi-finale, les Ivoiriens seront très motivés. L’enjeu est de taille. Nous visons tous les deux le titre de champion d’Afrique. «Nous sommes de toute façon prêts à affronter n’importe quelle équipe du continent.
Arrivées à ce stade de la compétition, toutes les équipes se valent», a-t-il dit, soulignant que la qualification se joue alors à peu de choses.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *