Arbitrage : Qui après Said Belqola ?

Arbitrage  : Qui après Said Belqola ?

Diriger une finale de Coupe du monde, qui n’en rêverait pas ?


Cet événement est unique en son genre et suivi à travers le monde entier. A ce jour, un seul représentant du continent africain a eu ce privilège. Il s’agit de Feu Said Belqola, arbitre international marocain. Ce fut en 1998 lors de la fameuse rencontre qui opposait la France au Brésil. L’homme en rouge et noir ne décevait pas et assurait pleinement ce choix porté sur lui. Il alla même jusqu’à expulser Marcel Desailly, alors joueur du pays organisateur. Une autorité absolue !

Néanmoins, depuis, aucun arbitre africain n’a été désigné pour diriger cette rencontre aux enjeux énormes. Toutefois, il est encore possible de voir un Africain donner le coup d’envoi de la finale de cette édition dimanche prochain à Moscou. En effet, même si l’ensemble des nations africaines a regagné ses terres, il reste encore un représentant. Il s’agit de l’arbitre international sénégalais Malang Diédhiou. Le Sénégalais, déjà retenu pour le dernier carré du monde, précise un communiqué de la Fifa, dispose encore d’une chance d’être désigné pour diriger cette finale palpitante entre la France et la Croatie. Durant ce Mondial, il a eu à diriger trois matches au total, dont celui opposant la Belgique au Japon. Succèdera-t-il au mythique Said Belqola pour ce rendez-vous tant attendu à travers le monde entier ? On ne tardera pas à le savoir.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *