Basket-ball : Raja-ASS, un duel explosif

Basket-ball : Raja-ASS, un duel explosif

Ironie du sort, le Raja de Casablanca sera confronté à l’ASS à deux reprises en quinze jours. Le premier duel sera celui de ce week-end où les hommes du coach rajaoui, Mustapha Tazerloualet, seront opposés à l’ASS, leader du championnat, dans le seul et unique but de rendre la monnaie aux coéquipiers de Mustapha Didouch. Dans la semaine, et après cette rencontre, les diables verts auront comme adversaire l’ASS.
Cette fois-ci, pour le compte des quarts de finale de la Coupe du trône édition 2004-2005 dans la salle du complexe sportif Mohammed V. Rencontre placée sous le signe de la revanche puisque les Slaouis étaient à l’origine de l’élimination du club cher à Derb Sultane l’année dernière. Cependant, les matches de la coupe diffèrent de ceux du championnat. Jamais très mal inspiré comme cette saison, le MAS, assoiffé des victoires, attendra de pied ferme l’ESE qui l’a déjà battu au match aller 73/65.
De ce fait, les hommes d’Ahmed El Mernissi n’ont aucune autre alternative que la victoire s’ils veulent éviter les matches-barrages et se qualifier pour le play-off. De l’autre côté, les protégés de Hassan Ferzouz ont fait très bonne sensation face aux géants du TSC. Ce qui les a propulsés à la huitième place qualificative au play-off. Une des raisons pour laquelle les Souiris seront un appât très difficile à déglutir. Le FUS qui, semble-t-il, n’a pas encore trouvé son rythme de croisière depuis le départ de son rebondeur Jacques Missingué. En tout état de cause, le coach Rachid El Yatribi et son adjoint Mallé sont dans la bonne voie pour colmater la brèche. Leur match face au KAC, lanterne rouge, sera, en outre, facile et à travers lequel le manager du FUS va mettre à exécution une multitude de combinaisons, en particulier, dans la récupération des balles qui demeure actuellement le point négatif du FUS. Le coach du WAC, Bouchaïb El Guers, et son adjoint, Bouchaïb Harras, sont conscients de l’atmosphère qui règne dans la salle de Berkane.
A ce propos, toutes les dispositions ont, semble-t-il, été prises de manière à ne pas tomber dans le piège des hommes d’Abdelmajid Madrane, président de la RSB. Ces derniers sont classés septième après l’IRT avec 23 points. Une place qui les a qualifiés, provisoirement, au play-off. Décidément, la rencontre sera passionnante-surtout qu’elle rassemble une pléiade de joueurs capables de tout. La rencontre, choc de la journée, sera jouée dans la salle du complexe sportif Sidi Mohammed à Aïn Sebaâ entre les coéquipiers de Zakaria El Mesbahi et leurs homologues tangérois de l’IRT. Ces derniers ont pris le meilleur au match aller sur le TSC par 84/76. Une revanche de la part des locaux est convoitée dans le but de rester très loin des surprises de dernières minutes.
Cependant, les poulains du manager tangérois, Khalid Rouass, nous ont habitués à déplorer leur grand jeu dans la même salle. Il suffit de rappeler Mohamed Hajjaj, Mohamed Houami, Fahd Bahid, Smaïl Bouchlaghem, Abdelhamid Gaâdoudi, le Sénégalais Papi Diouf et la nouvelle recrue d’origine yougoslave. En somme, l’équipe, qui dispose de plus de maturité et plus d’expérience dans ces matches décisifs de haut niveau, empochera les trois points de la victoire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *