Basket : les grands clubs favoris

Basket : les grands clubs favoris

Cette journée n’a fait que confirmer la volonté ardente des uns et les limites des autres. Ainsi, on connaît d’ores et déjà les trois équipes qui seront présentes dans le dernier carré. Il s’agit en l’occurrence de l’IRT, du Raja et du MAS. En revanche, la quatrième équipe qui prendra part aux demi-finales ne sera connue que mercredi en nocturne lors du troisième match qui mettra aux prises l’AS et le TSC. La rencontre aura lieu à Salé dans la nouvelle salle Abdelfettah Bouazzaoui. Le match aller joué à Casablanca, pour rappel, s’est soldé par la victoire du TSC alors que la rencontre du match retour, qui s’est déroulée le week-end dernier, est revenue à l’ASS. Selon la réglementation en vigueur, l’équipe qui a droit d’accès au carré d’as doit gagner le match aller et retour.
Dans ce cas-là, les deux équipes ayant gagné à domicile, un troisième match se jouera chez l’équipe la mieux classée lors de la saison régulière.
L’ASS, la mieux classée, sera l’hôte du TSC mercredi prochain pour déterminer la quatrième équipe qui jouera le 27 mai les demi-finales du play-off.
Revenons à cette journée. Dans la salle Ibn Yacine, le FUS, sans son coach Rachid El Yatribi suspendu, était à rude épreuve devant la fureur de vaincre du MAS. Dès l’entame de la partie, les Canaris ont donné du fil à retordre aux locaux (13-18) lors du premier quart-temps. Le score enregistré en dit long sur la détermination des hommes du coach Théophyle Diop de décrocher le billet de qualification au carré d’As. Au cours du second quart-temps, les coéquipiers de Merouane Moutalibi se sont montrés plus entreprenants mais loin de leur forme et technique habituelle. Ils se sont inclinés encore une fois sur la marque de 19-22.
De retour des vestiaires, les Fussistes ont poussé les Fassis à commettre une multitude de fautes sur tous les compartiments de jeu ce qu’il leur a permis de creuser l’écart 23-12 à l’orée de ce troisième set. Le dernier quart-temps était fatal au FUS puisque les visiteurs ont su gérer convenablement la partie pour se qualifier, et barrer ainsi la route aux Fussistes qui espéraient beaucoup de ce play-off pour sauver la saison après avoir échoué en Coupe. La partie s’est achevée sur la marque étriquée de 70-75. Par ailleurs, la sortie prématurée du meneur de jeu du FUS, Mohamed Mouak pour blessure a eu des répercussions négatives sur le rendement de l’équipe en fin de partie. Dans la salle du complexe sportif Mohammed V, le Raja n’a fait que confirmer sa suprématie sur la RSB.  Le match a été marqué par l’absence de son joueur vedette, Mostapha Khalfi, en désaccord avec les dirigeants du club sur un problème financier. Sans trop forcer son talent, le Raja a contraint les Berkanis à jouer les barrages.
A Salé, dans un match facile, les amis de Mustapha Didouche ont infligé une belle correction au TSC. 79/61 en dit long sur l’indiscipline tactique des tabagistes et leur jeu qui est basé essentiellement sur quelques individualités. Le match de mercredi en nocturne entre les protagonistes ne sera pas de tout repos pour les hommes de Haj M’jahed qui espère retrouver les demi-finales du play-off.
Le match de Tanger entre le WAC et l’IRT n’a pas eu lieu suite à la décision fédérale. Sur la base de l’article 20 du règlement, les Rouges ont été exclus après abandon du terrain lors du match aller à Casablanca à 8’53’’ alors que l’IRT menait 71-62.
Lors de cette rencontre, les trois arbitres ont été mis à l’index par les dirigeants du WAC.

Résultats
Raja – RSB      92-67
ASS – TSC       79-61
FUS – MAS      70-75
IRT – WAC       n’a pas eu lieu

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *