Blatter approuve l’allègement du calendrier africain

Le président de la Fédération Internationale de Football (FIFA), le Suisse Joseph Blatter, a approuvé samedi l’idée d’un allègement du calendrier des compétitions africaines avec la qualification directe des demi-finalistes de la coupe d’Afrique des nations pour le mondial à partir de 2006.
La suppression des éliminatoires de la zone Afrique à partir du mondial-2006 a été proposée par la confédération africaine de football (CAF) lors de son congrès à Bamako avant la CAN. « Que les quatre demi-finalistes soient qualifiés d’office, c’est juste. Mais l’important, c’est l’allègement du calendrier international. Les joueurs ne devront pas voyager tous les quinze jours, au risque de perdre leur place dans leur clubs », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Bamako avant le match inaugural de la CAN-2002 Mali-Liberia.
«Il est possible que l’exemple de l’Afrique soit suivi par les autres confédérations, en tout cas celles qui ont un championnat tous les deux ans », a ajouté Blatter. « Cela concernerait l’Amérique du Sud et la Concacaf (zone caraïbe). C’est une question à débattre avec eux». « En 2006, la coupe du monde aura sûrement lieu en juin. Si la CAN-2006 a lieu en janvier-février, il n’y aura pas de problème à reporter le tirage au sort pour connaître les équipes africaines », a estimé Blatter. Le président de la FIFA n’a pas exclu par ailleurs une augmentation du nombre de représentants africains au mondial, actuellement fixé à cinq : « Les quotas ne sont pas sacro-saints. Le vainqueur du mondial-2002 ne sera pas qualifié pour 2006. Il y aura une place de plus à disposition ».
Des formules devront être aménagées pour désigner un cinquième, voire un sixième représentant africain à partir du mondial-2006, outre les quatre demi-finalistes de la CAN : « Nous allons trouver des formules pour que les autres représentants de l’Afrique proviennent des quatre éliminés » en quarts de finale, selon le président de la CAF, Issa Hayatou.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *