CAN 2008 : Bon début pour les lions

CAN 2008 : Bon début pour les lions

Les Lions de l’Atlas ont entamé du bon pied leur campagne africaine en battant, samedi à Rabat, le Malawi (2-0) lors de la première journée du 12ème groupe des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2008 de football.
C’est un groupe en construction, mais surtout en quête de confiance, qui a ainsi redonné espoir aux inconditionnels de l’équipe marocaine, après les désillusions des éliminatoires du Mondial-2006 et de la CAN-2006 en Egypte.
Cette victoire est de grande importance dans la mesure où le Maroc joue dans un groupe réduit à trois sélections seulement avec le Malawi et le Zimbabwe, ce qui offre moins de chances de se rattraper en cas de faux pas.
Devant un adversaire cantonné, la plupart du temps, dans sa zone, les joueurs marocains devaient relever le défi de créer des espaces et de trouver la faille pour ouvrir le score le plus tôt possible.
Entreprenants, tout en étant prudents, les hommes de M’hamed Fakhir ont tout tenté pour déstabiliser la défense adverse : des passes courtes dans les espaces réduits, diversification du jeu, combinaisons rapides. Mais en vain.
Ce qu’ils arrivaient à obtenir, dans les meilleurs cas, c’était des occasions ratées.
Les opportunités les plus éminentes furent, entre autres, cette double tentative où Tarik Sektioui (22e mn) tire de la limite de la surface de réparation, mais sa balle se heurte au pied d’un défenseur avant que Aziz Benaskar, à l’affût, ne tente de remettre le cuir dans les filets, mais un autre joueur adverse s’interpose. Où encore la balle centrée de la gauche par Mbarek Boussoufa (23e mn), mal interceptée, successivement, par Youcef Hadji et Sektioui.
En revanche, les nationaux ont failli être désagréablement surpris à deux reprises. La première, vers la fin de la première mi-temps, quand Joseph Kawino a botté un coup-franc sur la limite de la surface de réparation. Son tir à ras de terre était à deux doigts de tromper Jarmoni, qui l’arrête en deux temps.
Dans la deuxième mi-temps, à la 59e mn, Bounda Peter tire de loin, alors que Jarmoni est légèrement sorti de ses "bois", mais rate la cage. L’entrée en jeu de Noureddine Boukhari à la deuxième mi-temps a donné un surplus à l’attaque marocaine. Le joueur du FC Nantes s’est distingué par ses passes chirurgicales en profondeur des 18 mètres, notamment vers Marouane Chamakh, et a été derrière les deux buts de la sélection nationale.
Ainsi, à la 53e mn, Chamakh, à la réception d’un centre sur coup-franc du flanc gauche de Boukhari, s’impose sur les grands gabarits de l’équipe du Malawi et ouvre le score.
Le même Boukhari, d’une pichenette ingénieuse, sert Mbarek Boussoufa (76e) à gauche. Ce dernier, face à face avec le gardien, ne trouve aucune peine à doubler la marque.
Pour leur prochaine sortie, les Lions de l’Atlas affronteront en déplacement le Zimbabwe pour le compte de la troisième journée (23, 24 ou 25 mars 2007). Lors de la deuxième journée, où les nationaux seront au repos, le Malawi affrontera le Zimbabwe (6, 7 ou 8 octobre).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *