Championnats d’Afrique séniors de boxe : Le Maroc haut la main

Championnats d’Afrique séniors de boxe : Le Maroc haut la main

Quelle force de frappe chez les pugilistes marocains. En témoignent les résultats probants obtenus lors de la 17ème édition des Championnats d’Afrique séniors disputée du 16 au 23 août au complexe sportif Mohammed V à Casablanca. Une édition remportée haut la main par la sélection marocaine qui récupère ainsi le titre continental décroché en 2009 à l’île Maurice. Elle a en effet dominé le classement des nations avec un total de huit médailles dont 5 d’or, 2 d’argent et 1 de bronze. Ces résultats permettent par la même occasion d’octroyer huit places en championnat du monde qui auront lieu à Doha.
Avec cette belle moisson, le Maroc devance l’Algérie, tenante du titre avec 7 médailles (4 d’or, 2 d’argent et 1 de bronze) et cinq qualifiés pour les Mondiaux. La troisième place revient à l’Egypte, qui a décroché quatre médailles (1 d’or et 3 d’argent) et compte trois mondialistes.
La Tunisie elle, vice-championne d’Afrique en titre, termine 4è avec cinq médailles (1 d’argent et quatre de bronze), en plus de trois qualifiés pour les Mondiaux (75 kg, 52 kg, 56 kg). Le Maroc doit sa première médaille de la soirée de dimanche à Imad Ahyoun (46-49 kg)  grâce à sa victoire face au Ghanéen Tetteh Sulemanu. Ahyoun, mince et élégant, a eu l’approbation des juges qui l’ont délcaré vainqueur.
Chez les 56 kg, Mohamed Hamout a été sacré champion après sa victoire à l’unanimité des juges face au Tunisien Mhamdi Bilel. Sa victoire permet à l’Ougandais Rogers Semitala, qui l’avait affronté en demi-finales, de se qualifier aux Mondiaux, en tant que meilleur 3è.
Mohamed Rabii, lui, a été sacré dans la catégorie des 69 kg. Virevoltant, le Marocain, déjà qualifié pour le tournoi olympique de Rio-2016 après sa victoire lors de la 5è édition de la World Serie of Boxing, a battu en finale l’Egyptien Said Mohamed Sedik par KO technique à la 2è reprise. Rabii, Sedik et le Ghanéen Lawson Rahman Musa, meilleur 3è, seront les trois représentants de l’Afrique aux Mondiaux de Doha, dans cette catégorie.
Dans la catégorie des poids lourds, le Marocain Abdeljalil Abouhamda, auteur d’un bon parcours lors de cette édition, a battu aux points l’Algérien Chouaib Bouloudinats. Sont qualifiés pour les championnats du monde de cette catégorie, Abouhamda, Bouloudinats et le Ghanéen Akankolim David.
On regrettera par ailleurs le forfait de Kharroubi Achraf qui ne pouvait enfiler les gants à cause d’une blessure. Son adversaire algérien Mohamed Flissi a donc été déclaré vainqueur.
L’organisation de ces championnats tout comme la participation nationale ont été réussies. Le président de la Confédération africaine de boxe (AFBC), le Togolais Kelamy Bayor, s’est dit satisfait du niveau atteint par le noble art en Afrique, observant que toutes les conditions ont été assurées pour le bon déroulement de cet événement, qui a été à la hauteur des attentes de l’AFBC et l’AIBA et a démontré que le Maroc est en mesure d’abriter des compétitions de grande envergure.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *