CODM-Rabita, le match de la saison

Tous les adeptes de la petite balle orange ont commencé à se poser une multitude de questions concernant la rencontre décisive qui opposera le CODM à la Rabita. Quant aux hommes en noir qui dirigeront ce duel à distance, qui va trancher sur le sort du titre de championnat, certains avancent qu’il faudrait faire appel à des arbitres étrangers pour éviter tout doute qui peut planer à ce sujet.
Le président de la commission des arbitres n’est autre que le président de la FRMHB, bien que ce dernier soit très connu par son honnêteté, sa droiture et son sérieux dans l’exercice de ses fonctions.
En tout état de cause, c’est un problème épineux que seule la fédération et ses hommes sont habilités à prendre la décision conforme pour la circonstance dans l’intérêt du hand-ball national.
Certes, les deux équipes sont conscientes de l’enjeu, car il ne sera plus question de simple rivalité, mais auront ainsi à livrer un match de «tous les dangers». Car Malheur aux vaincus surtout que le sort avait décidé une finale non programmée qui décidera du champion du Maroc de l’édition 2001-2002. D’aucun ne peut nier que les deux équipes, le CODM et la Rabita, sont les plus organisées et disciplinées tactiquement et disposant de bons éléments. Le suspense est assuré et le vainqueur réussira sans aucun doute le sacre le plus convoité.
Dans le contexte actuel, il est très difficile d’avancer un pronostic, mais on peut cependant dire que le CODM dispose déjà de l’avantage du terrain, Sans aucun doute, le public meknassi sera massivement au rendez-vous, malgré la retransmission du match par la deuxième chaîne 2M. Quoi qu’il arrive à la fin, il faudra que le hand-ball national sorte vainqueur après ce duel des ténors tant attendu. Pour le bas du tableau, deux rencontres seront le pôle d’attraction de cette dernière journée, en l’occurrence Ibafis Tanger-WAC et FUS-FAR.
Les Rouge et Blanc seront dans une situation des plus délicates. Une défaite, samedi prochain, serait synonyme de relégation. Par contre, une victoire du WAC et une défaite des FAR ferait échapper les poulains du coach Kacémi de la division inférieure. Les trois autres matchs de la journée sont pratiquement sans enjeu entre des équipes situées au milieu du tableau.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *