Coup d’envoi du Dakar 2003

Ils sont 490 de concurrents qui ont été admis à prendre le départ de ce Dakar 2003 à l’issue de deux journées de vérifications techniques et administratives. Un chiffre impressionnant, puisqu’il est le plus élevé depuis 15 ans, et le quatrième plus élevé en 25 ans d’histoire du Dakar, après 1988 (603), 1985 (550) et 1987 (539). Mercredi à 17h10, ce sont donc 162 motos qui s’aligneront au départ du prologue marseillais, dans l’enceinte du Parc Chanot, suivies par 130 autos et 51 camions. Auparavant, 147 véhicules d’assistance (73 autos et 74 camions) auront déjà pris la route en direction de Narbonne, terme de la première étape.
Même si la 25ème édition de ce prestigieux rallye ne reliera pas Paris à Dakar, elle n’en reste pas moins captivante. Beaucoup de désert attend en effet les concurrents qui devront passer par la France, l’Espagne, la Tunisie et la Libye avant d’arriver en Egypte, sur les rives de la Mer Rouge.
Pour le prologue d’un kilomètre de la première étape, le Japonais Kenjiro Shinozuka (Nissan), en auto, et le Français Cyril Despres (KTM), en moto, se sont illustrés. Le Japonais a devancé de 36/100 le Français Stéphane Peterhansel (Mitsubishi) et de 1 sec 06 son compatriote Hiroshi Masuoka, vainqueur en 2002.
Quant au Français, ancien spécialiste des enduros extrêmes, il a devancé en 1 min 39 sec 89 l’Espagnol Joan Nani Roma de 13/100 et un autre Français, le novice, Cyril Reynal de 1 sec 18, tous deux sur KTM.
Après ce prologue, les concurrents doivent parcourir une liaison de 290 km jusqu’à Narbonne, départ de la deuxième étape jeudi. Les participants atteindront par la suite Castellon et Valence en Espagne.
Après un transfert par bateau, les concurrents traverseront la Tunisie en trois étapes, puis la Libye et finalement l’Egypte, où la caravane devrait arriver dimanche 19 janvier dans la station balnéaire de Charm El Cheikh.
Pour revenir aux chiffres, les concurrents doivent parcourir 17 étapes totalisant plus de 8.500km, dont 5.200 de « spéciales ». La plus longue de ces étapes se disputera sur 828 km entre Abou Rich et Charm El Cheikh, dans le Sinaï. En Libye, les pilotes devront franchir sans assistance près de 700km de piste et une cinquantaine de kilomètres de dunes lors de l’étape « marathon » entre Ghadames et Ghat.
En effet, les participants seront privés de leur système GPS de repérage par satellite lors de deux étapes au cours desquelles les copilotes seront particulièrement sollicités.Cette 25ème édition s’illustre aussi par la palette des participants. Quinze pilotes qui ont déjà remporté la course prendront part à ce « Dakar », dont les trois vainqueurs de la dernière édition : Hiroshi Masuoka (auto), Fabrizio Meoni (moto) et Vladimir Tchaguine (camion). Côté féminin, neuf femmes seulement sont engagées sur plus de 400 concurrents inscrits. Le seul équipage entièrement féminin se compose de l’Allemande Jutta Kleinschmidt, la seule femme a avoir remporté l’épreuve (2001), et sa copilote Fabrizia Pons. Cette édition reste aussi marquée par la participation d’amateurs des sensations fortes. 80 % des engagés ne sont pas des professionnels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *