Coupe des Confédérations 2017: Allemagne et Chili se neutralisent

Coupe des Confédérations 2017: Allemagne et Chili se neutralisent

L’Allemagne et le Chili, auteurs d’un nul 1-1, font la course en tête jeudi dans le groupe B après deux journées dans la Coupe des Confédérations, tandis que le Cameroun et l’Australie se sont séparés sur le même score, qui les oblige à un exploit.

Avec 4 points au compteur, la Mannschaft et la Roja, qui ont gagné leur premier match, n’ont besoin que d’un nul dimanche, respectivement face au Cameroun et à l’Australie, pour se qualifier pour le dernier carré de la compétition en Russie, à un an de la prochaine Coupe du monde.

Dans la finale avant l’heure de leur poule, à Kazan, les Allemands, bousculés par les Chiliens, peuvent se contenter de ce nul. Les vainqueurs de la Copa America ont ouvert le score dès la 6è minute par un but de l’attaquant d’Arsenal Alexis Sanchez, devenu le meilleur buteur en sélection de son pays avec 38 réalisations. Les Allemands, qui n’alignaient que trois champions du monde de 2014 sur le terrain, ont égalisé en fin de première période (41è) grâce à un but de Lars Stindl.

Plus tôt à Saint-Petersbourg, le Cameroun et l’Australie se sont séparés sur un nul (1-1) qui n’arrange aucune des deux sélections.

Les deux équipes, battues lors de la première journée, devront réaliser un exploit face à deux des favoris de la compétition, s’ils veulent se qualifier pour les demi-finales.

Mais des Lions Indomptables, qui ont ouvert le score juste avant la mi-temps (45e+1) par un but d’André-Franck Zambo Anguissa, ou des Socceroos, qui ont répliqué par un pénalty de Miligan (60e), ce sont les premiers qui auront le plus de regrets.

Dans le groupe A, le Portugal de Cristiano Ronaldo est assuré de se qualifier en demi-finale s’il bat samedi à Saint-Petersbourg la modeste Nouvelle-Zélande, déjà éliminée après ces défaites contre la Russie (2-0) et le Mexique (2-1).

L’autre place qualificative se jouera à Kazan entre ces deux équipes. Avec un léger avantage pour le Mexique, qui avec ses 4 points n’a besoin que d’un nul, tandis que les Russes doivent l’emporter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *