Demi-finales : Le Ghana et la Côte d’Ivoire en favoris

Demi-finales : Le Ghana et la Côte d’Ivoire en favoris

Zambie-Ghana et Mali-Côte d’Ivoire sont les affiches des demi-finales de la 28ème Coupe d’Afrique des Nations-2012 qui se jouent ce mercredi à Bata et à Libreville. Les quatre protagonistes ont bien mérité leur qualification au dernier carré vu leur parcours lors de cette CAN version 2012. En effet, le Ghana, quart-de-finaliste du Mondial-2010, et la Zambie se donnent rendez-vous aujourd’hui à 16h00. Les Ghanéens joueront leur première demi-finale depuis 16 ans. Trois heures plus tard, la Côte d’Ivoire croisera le fer avec le Mali, entraîné par Alain Giresse. En cas de victoire, les Maliens disputeront la deuxième finale de leur histoire, après celle de 1972. Grand favori, la Côte d’Ivoire est bien partie pour décrocher le deuxième titre de son histoire. Les Ivoiriens qui disposent de la meilleure défense et attaque avec une armada de joueurs professionnels doués à l’instar du capitaine Didier Drogba et de Yaya Touré pourront succéder à l’Egypte, vainqueur des trois dernières éditions. Le Mali devra sortir le grand jeu face à son rival qui, historiquement, a toujours pris le meilleur sur lui (en 21 matches, 14 victoires pour la Côte d’Ivoire, 6 nuls et une seule victoire du Mali). De son côté, le Ghana des frères Ayew, élu meilleure sélection africaine de l’année 2011 comme en 2010 par France Football, visera également le titre de cette édition. Le sélectionneur serbe des Black Stars, Goran Stevanovic, a confié à France Football «nous avons une équipe très compacte. Depuis que je suis là, j’ai rabâché à mes joueurs qu’il leur fallait adopter une attitude de champions. Je veux rapporter la Coupe au Ghana, voilà trente ans que le pays attend ce sacre». La Zambie qui a pu faire mieux qu’en 2010 en accédant aux demi-finales de la CAN-2012, a atteint, pour la première fois depuis seize ans : le dernier carré du tournoi continental qu’elle n’a jamais remporté et rêve elle aussi d’un premier sacre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *