Dragila bat le record du monde

«Je veux reprendre mon record du monde. Je sais que j’en suis capable. J’attends simplement le saut parfait», avait affirmé la perchiste américaine Stacy Dragila peu avant le début des Championnats des Etats-Unis d’athlétisme. Dimanche à Boston, le saut parfait a finalement eu lieu. Au deuxième essai et de justesse, l’Américaine de 31 ans a battu le record du monde avec un saut de 4,78 m. Le record établi, Dragila a ensuite échoué pas trois fois à 4,88 m.
L’Américaine, souffrant d’une blessure au pied, s’est tenue à l’écart des sautoirs une bonne partie de la saison dernière. Elle a été dépossédée de son précédent record (4,70 m) le 3 février 2002 par la Russe Svetlana Feofanova (4,71 m). Dragila avait vu par la suite sa rivale faire progresser la meilleure marque mondiale à sept reprises pour la porter, le 21 février dernier, à 4,77 m à l’occasion de la réunion de Birmingham (Angleterre).
«Dès que je suis passée au-dessus de la barre, j’ai su que je m’étais réapproprié le record», a déclaré la perchiste de l’Idaho. Très contente d’avoir supplanté la Russe, elle a ajouté : «Je lui ai montré que je n’étais plus blessée. Il fallait qu’elle sache que je sautais bien à nouveau». L’Américaine s’est du même coup qualifiée pour les Championnats du monde en salle qui auront lieu du 14 au 16 mars à Birmingham, compétition où elle retrouvera enfin Feofanova pour un concours qui vaudra certainement le détour.
Les Championnats des Etats-Unis ont vu également Régina Jacobs s’illustrer. Sur la lancée de sa victoire de la veille dans le 1500 m, l’athlète de 39 ans, s’est adjugée un nouveau titre en remportant le 3000 m en 8:52.57 devant Shayne Culpepper, deuxième en 8:56.26. Jacobs ne devrait cependant s’aligner que sur le 1500 m dans deux semaines aux Championnats du monde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *