El Aynaoui, numéro un mondial

C’est à un grand moment du tennis marocain et arabe que le public qatari a assisté samedi dernier. Le Marocain Youness El Aynaoui, tête de série numéro 6, a remporté le tournoi de tennis de Doha, doté d’un million de dollars, en battant en finale l’Espagnol Felix Mantilla, 4-6, 6-2, 6-2. « Je n’arrive pas à croire que j’ai gagné ici. Je savais que ça ne serait pas facile, mais atteindre la finale et gagner procure un sentiment incroyable », a déclaré le champion national à l’issue de cette rencontre, la 5e d’affilée qu’il remporte face à l’Espagnol, tête de série numéro 8.
Le début de la rencontre n’était pourtant pas des plus prometteurs.
Breaké aux 3e et 5e jeu, El Aynaoui s’est retrouvé d’entrée de jeu mené par quatre points à un. Le premier set a été clôturé en faveur de Mantilla, spécialiste de la terre battue, mais aussi très à l’aise quand il s’agit d’un central en dur comme celui de Doha.
Le soutien fou du public présent à Doha aidant, El Aynaoui est revenu à la charge lors de la deuxième manche, faisant le break à deux reprises pour conclure 6-2.
Dans le 3e set, le Marocain a renforcé sa prise sur la confrontation, offrant par là au Maroc le premier tournoi ATP de la saison après 1 heure 53 minutes de jeu et deux nouveaux breaks.
« Après le premier set, il a joué un tennis incroyable. Il a livré un joli combat, ça ne fait aucun doute » a commenté Mantilla.
El Aynaoui, et grâce aux cinquante points qu’il a glanés, se trouve actuellement propulsé à la première place du classement ATP, une position dont il a toujours rêvé et que l’espace d’un tournoi, a largement mérité. « Ce n’est pas difficile de se donner à cent pour cent quand on est soutenu de la sorte par le public », avait estimé El Aynaoui, en hommage au grand soutien du public Marocain et Arabe dont il a bénéficié. « Les gens d’ici veulent que je gagne » a-t-il déclaré. Une volonté qu’il n’a pas tardé à exaucer, pour notre plus grand bonheur.
A rappeler qu’El Aynaoui, auteur du meilleur come-back de l’année, a disposé en quarts de finale du Tchèque, Jiri Novak (N°4) en deux sets à zéro, 7-6, 6-4. Il avait aussi remporté les premier et deuxième tours aux dépens du Français Cédric Pioline en deux sets à zéro: 7-6 (7-2) et 6-4 et de l’Argentin Franco Squillari également en deux sets à zéro: 6-2, 6-2. Une série de victoires qui ne sont pas sans être de bonne augure pour les tennismen Marocains qui auront à affronter les Espagnols lors des prochains matchs de la Coupe Davis, prévus pour février prochain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *