Éliminatoires de la CAN-2012 : Eric Gerets perd sa première épreuve

Éliminatoires de la CAN-2012 : Eric Gerets perd sa première épreuve

En attendant le match retour en juin prochain, Eric Gerets a perdu sa première épreuve face à l’Algérie, dimanche 27 mars, à Annaba (1-0). L’homme, qu’attendaient tous les Marocains pour réparer plein de failles dans l’équipe nationale, a fait croire que c’est lui qui peut conduire le Onze national vers des miracles surtout avec les derniers résultats de l’équipe qui a déçu les Marocains d’ici et d’ailleurs. Avec Gerets, on assiste à une sorte de répétition de l’histoire: des victoires en matches amicaux et les pertes là où on n’attend pas. Il ne faut pas seulement gagner les matches amicaux, mais chercher à générer une victoire dans les matches officiaux qui décident l’avenir de l’équipe nationale. En effet, l’équipe algérienne a remporté une courte mais précieuse victoire sur l’équipe nationale, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires du groupe D de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2012) qui lui permet de se relancer dans la course à la qualification à la phase finale du rendez -vous continental, prévu au Gabon et en Guinée équatoriale. Ce match qui opposait l’Algérie au Maroc a offert un but précoce en début de match. Après un corner, un penalty a été sifflé pour l’Algérie après une main en pleine surface d’Adil Hermach. Hassan Yebda a marqué l’unique but du match pour les Fennecs. Selon Idrisss Abisss, un analyste sportif : « On a très bien joué les matches amicaux. Comme vous l’avez vu, le match d’Annaba a commencé par des attitudes d’arrogance et de manque de stratégie de l’équipe nationale». «En attendant juin, l’équipe nationale a été dominée par les Verts à domicile. Elle était mal organisée et a été déconcentrée notamment après le penalty de l’Algérie», a conclu M Abissi. Les Verts ont sué pour arracher ce succès grâce au courage et à la détermination affichés tout au long de cette rencontre, livrant une bataille acharnée à des Lions de l’Atlas, supérieurs au plan collectif, marquée par des opérations d’attaques avortées notamment celle du défenseur Mehdi Benatia. En effet, après la victoire de la sélection tanzanienne face à son homologue centrafricaine (2-1), samedi 26 mars, à Dar Essalam, et la défaite de l’équipe nationale devant la formation algérienne, les compteurs sont remis à zéro et toutes les équipes sont à égalité avec 4 points. Les Lions de l’Atlas auront, toutefois, l’avantage de jouer deux fois à domicile sur les trois prochaines journées. Ainsi, ils recevront l’Algérie lors de la 4e journée (3-5 juin 2011) et la Tanzanie lors de la 6e et ultime journée (7-9 octobre 2011). Seront qualifiés pour la CAN 2012 les premiers de chaque groupe, le deuxième du groupeK (seul groupe à 5), les 2 meilleurs deuxièmes des autres groupes et les 2 pays co-organisateurs, la Guinée équatoriale et le Gabon.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *