Équipe nationale : le plan Fakhir

Équipe nationale : le plan Fakhir

C’était au centre national de Maâmora que le sélectionneur national, M’hamed Fakhir, a exposé, lundi 10 mai 2006, son plan d’action pour la sélection nationale A de football pour les années à venir. Un plan qui concerne le programme général, la supervision des joueurs professionnels évoluant en Europe et au Golfe et la constitution de la prochaine équipe nationale.
M’hamed Fakhir a affirmé avoir convoqué sa sélection pour un long stage, entre le 16 mai et le 4 juin, marqué par trois matches amicaux. Le but est de construire un groupe "performant" après la mauvaise prestation de ses hommes lors de la récente CAN-2006 en Egypte.
«Il existe parmi les joueurs qui ont fait cette CAN un noyau de joueurs autour duquel on peut construire une équipe nationale performante», a affirmé le sélectionneur national lors de cette conférence de presse tenue au lendemain de sa tournée en Europe et dans des pays du Golfe. Une tournée au cours de laquelle il a supervisé un total de 36 joueurs parmi lesquels le Néerlandais d’origine marocaine M’Barak Boussoufa qui endossera pour la première fois le maillot marocain (voir encadré).
«Après une supervision à distance et directe, on procède à un contact direct avec les joueurs sélectionnables avec une mise à l’épreuve et la préparation d’une équipe nationale performante», a-t-il poursuivi. Avant d’ajouter que l’étape finale serait d’avoir une liste de 40 joueurs sélectionnables répondant aux exigences physiques, techniques, tactiques et morales afin de constituer un groupe homogène et performant.
«Il est indispensable d’exploiter la période entre le 15 mai, date de la fin de tous les championnats, et le 4 juin, date précédant le début du Mondial pour construire cette équipe à laquelle ne peuvent accéder que les joueurs qui font preuve dans le temps d’une compétitivité suffisante», a-t-il souligné.
M. Fakhir a rappelé que la première étape a consisté à recueillir des données sur les joueurs marocains professionnels et à les recenser en fonction du niveau du championnat dans lequel ils évoluent, du niveau des clubs dans lesquels ils pratiquent et de leur titularisation.
Il a, toutefois, insisté sur l’exploitation pertinente de la période de cinq mois avant le démarrage des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2008 pour pouvoir réaliser ce projet.
Il a profité de cette occasion pour relever les contraintes auxquelles il doit faire face, du fait que la construction d’une équipe performante doit s’accompagner de la préparation de cette équipe pour les matches de qualification dont le premier est prévu le 2 septembre prochain.  Le programme de préparation de l’équipe nationale A pour la période allant de 2006 à 2008, comprend 12 stages de concentration dont le premier débutera le 16 courant avec des matches amicaux (les dates pour quatre ont été arrêtées) notamment contre les Etats-Unis (23 mai), la sélection malienne (28 mai à Paris) et contre la Bolivie à Barcelone (4 juin) en plus des rencontres officielles. Une rencontre est également prévue lors de la deuxième concentration (14-17 août) contre le Burkina Faso le 16 août à Rabat.


 M’Barak Boussoufa, une perle rare 


M’Barak Boussoufa, le milieu de terrain néerlando-marocain de La Gantoise, est le grand vainqueur de la remise des trophées du référendum du «Footballeur Pro de l’année 2006». Boussoufa est reparti avec trois distinctions : celle du «Footballeur Pro», du «Jeune Footballeur Pro» et du «12e homme», c’est-à-dire le public, en l’occurrence les lecteurs de La Dernière-Heure-Les Sports, du Nieuwsblad, de Sport-Foot Magazine et les téléspectateurs de la RTBF et de la VRT. Mbarak Boussoufa, 21 ans, a été élu par les joueurs et entraîneurs de D1 (404 votants) «Footballeur Pro» avec 672 points et devance largement les Suédois d’Anderlecht Christian Wilhelmsson (282) et Pär Zetterberg (110), qui avait été sacré en 1993, 1997 et 1998.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *