Euro 2008 : Anelka offre la victoire aux Bleus

Anelka, avec son 9e but en 35 sélections, a délivré la France, qui a souffert samedi pour battre la Lituanie (1-0), et qui inquiète pour la suite du parcours des qualifications des Bleus à l’Euro-2008 (groupe B).
Dans les autres rencontres disputées samedi, l’Allemagne a gagné son match au sommet en République tchèque (2-1) alors que l’Angleterre, encore une fois engourdie, n’a rapporté qu’un point d’Israël (0-0) et perdu du terrain dans la qualification pour l’Euro-2008 de football, samedi.
Grâce à un doublé du revenant Kuranyi (il n’avait pas été sélectionné pour le Mondial), la Mannschaft a effacé son inconvenant match nul à Chypre (1-1) de la dernière journée et du même coup écarté son plus sérieux rival du groupe D.
Dans le groupe F, l’Espagne, elle, s’est bien reprise après deux défaites en trois matches. Elle a battu le Danemark (2-1) réduit à dix dès la 19e minute pour revenir à une longueur, mais à six de la Suède, exempte samedi.
Anelka, l’ex-enfant terrible du football français a fait un bien fou en débloquant la situation des Bleus, dominateurs mais fébriles, stériles et brouillons jusqu’à cet éclair de l’attaquant de Bolton (74e, 0-1). Les Bleus restent ainsi avec 12 points au contact de l’équipe surprise et leader du groupe B, l’Ecosse, qui continue à engranger les points patiemment (12 également), tandis que l’Ukraine, 3e, est revenue à 9 points.
Mais la manière (les Français se sont fait très peur jusqu’au bout) a de quoi angoisser alors que seuls les deux premiers des poules sont qualifiés pour la phase finale de l’Euro-2008 (en Autriche et en Suisse) et que la suite du chemin des Bleus ne sera pas une partie de plaisir (avec notamment un dernier match en Ukraine en novembre).
Dans le groupe G, les Pays-Bas, qui menaient nettement la danse, ont ralenti le tempo en concédant un nul à Rotterdam contre la Roumaine
(0-0), mais ils gardent 2 points d’avance sur leur adversaire et sur la Bulgarie, exempte samedi.
La plus grosse surprise de la journée est venue… d’Asie centrale, où le Kazakhstan a remporté sa première victoire en match de compétition depuis qu’il a rejoint la zone Europe (qualifications Mondial-2006) en battant la Serbie, un des favoris du groupe A. Ce faux-pas profite au Portugal, brillant contre la Belgique (4-0). Les Lusitaniens reviennent à hauteur des Serbes (10 pts), qui les attendent mercredi à Belgrade pour un match au sommet, à l’ombre toutefois de la Pologne (13 pts), qui a dynamité l’Azerbaïdjan (5-0).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *