FAR et WAC : la victoire à tout prix

FAR et WAC : la victoire à tout prix

Le championnat national s’est éclipsé encore une fois ce week-end pour céder la place à trois rencontres africaines dont l’une d’elles concerne les Lions de l’Atlas, qui jouent ce vendredi en amical contre le Mali. Les deux restantes comptent pour la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Le football marocain, n’étant plus présent en Ligue des Champions, se trouve dans l’obligation de briller à travers ses deux représentants, les FAR et le WAC. Mais Militaires et Wydadis se trouvent dans des situations tout à fait différentes. Les premiers, qui jouent vendredi après-midi contre les Tunisiens du Club Africain, sont loin d’avoir la tâche facile. Leur match nul réalisé il y a une quinzaine de jours au complexe Moulay Abdellah à Rabat ne leur permet pas d’aborder la rencontre du stade El Menzeh l’esprit tranquille. Pour passer le stade des huitièmes de finale, il leur faut au moins un nul avec des buts. L’entraîneur du club, M’hamed Fakhir en est conscient. « Le résultat de ce match reste indécis et l’avantage du public et du terrain nous ne perturbera nullement. Au contraire, nous allons profiter des montées des Tunisiens pour porter le danger dans leur camp », a-t-il expliqué dans des propos recueillis par l’agence MAP. Dans ce derby maghrébin, l’équipe leader du championnat de première division du Groupement national de football devrait se passer des services de plusieurs de ses titulaires dont l’attaquant Youssef Idrissi Kaddioui. Ce dernier a été l’auteur d’un excellent match à Rabat. Les Tunisiens prendront certainement cette donne en considération pour museler l’attaque des Militaires, même si ces derniers ont la possibilité de sortir leur épingle du jeu puisqu’ayant une grande expérience des joutes africaines.
A Casablanca et contre le Stella Abidjan, le Wydad n’est pas en si mauvaise posture puisqu’il semble plus proche de la qualification au quart de finale de cette compétition new look. Les poulains de Chérif, qui évolueront au complexe Mohammed V samedi après-midi, entameront la rencontre fort du nul ramené de la métropole ivoirienne. Mais rien ne leur est pour autant acquis. Les wydadis, qui souffrent ces derniers temps d’une baisse de régime en championnat national, ne devraient en effet pas fermer l’oeil, puisque le résultat de l’aller ne les met pas à l’abri des surprises. Un but des visiteurs pourrait chambouler tous leurs calculs, surtout que le staff technique devrait composer avec de nombreuses absences. « Le challenge est de taille mais les blessures nous inquiètent énormément. Plusieurs joueurs ne sont pas prêts, mais nous devons faire avec les moyens de bord», a précisé le coach des Rouge et Blanc. Wydadis et Militaires sont donc les deux représentants du Maroc sur la scène africaine après l’élimination du Raja de Casablanca et du Hassania d’Agadir au premier tour de la Ligue des champions. Leurs matches seront retransmis en direct sur la première chaîne, ils n’ont donc pas d’autres choix que de remporter des victoires qui leur permettraient le passage en quart.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *