Festival du pur-sang arabe de courses: une clôture en apothéose à Abu Dhabi

Festival du pur-sang arabe de courses: une clôture en apothéose à Abu Dhabi

Devant un parterre de journalistes, de professionnels et de représentants des médias internationaux, la finale mondiale du Festival du Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan pour pur-sang arabe de courses a eu lieu, dimanche 10 novembre, à l’hippodrome d’Abu Dhabi, la capitale du cheval pur-sang arabe.

En effet, à l’issue de neuf épreuves qualificatives courues à travers le monde, la finale du championnat du monde réservée aux jockeys féminins marque la fin de dix mois de compétitions. Parmi les cavalières au départ de la finale, neuf sont les gagnantes d’une des neuf courses du championnat, une joquette représente le club ayant cumulé le plus de points (les Émirats Arabes Unis représentés par Shathra Ajajjaj), ainsi que deux cavalières professionnelles, l’Australienne Michelle Payne et l’Américaine Joy Scott, spécialement invitées pour la grande finale.

Lors d’une conférence de presse pour annoncer l’événement jeudi dernier à Abu Dhabi, Lara Sawaya, la directrice dynamique du Festival Cheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan pour pur-sang arabe de courses et membre du bureau directeur de la Fédération internationale des autorités arabes Horse Racing (IFAHR), a déclaré que 90 cavalières issues des pays du Golfe et d’autres pays arabes comme l’Egypte, le Maroc, l’Algérie, la Syrie, la Tunisie, le Soudan et la Jordanie ont pris part à cette épreuve d’endurance pour dames la mieux dotée au monde.

Cette compétition mondiale devrait encourager les cavalières arabes à pratiquer davantage les sports équestres.
Pour rappel, ce championnat soutenu par l’Ifahr (Fédération internationale des courses de pur-sang arabes) est né de l’initiative du Sheikh Mansour Bin Zayed Al Nahyan lui-même.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *