FIFA : arbitrage à cinq mais pas d’assistance technologique

FIFA : arbitrage à cinq mais pas d’assistance technologique

L’Ifab (International Board), organe de la Fifa garant des lois du jeu, se penchera, mercredi, sur l’arbitrage à cinq mais n’abordera pas l’assistance technologique à l’arbitrage, contrairement à ce que le président de la Fifa Joseph Blatter avait promis fin juin. «La sous-commission technique de l’International Board (Ifab) se réunira mercredi 21 juillet à Cardiff», annonce lundi un communiqué de la Fifa. «Le seul point à l’ordre du jour sera l’étude et l’éventuelle approbation des demandes faites par plusieurs confédérations et fédérations membres de la Fifa sur l’application de l’expérience de deux arbitres additionnels pour leurs compétitions des saisons 2010-2011 et 2011-2012», affirme la Fifa. En mai, l’Ifab avait autorisé la poursuite de l’expérience de l’arbitrage à cinq, engagée en Europa League en 2009-2010. Il avait en revanche écarté en mars toute aide technologique pour l’arbitrage. Mais le 29 juin, à la suite de deux erreurs d’arbitrage dans le Mondial-2010 (au détriment de l’Angleterre et du Mexique en 8e de finale), le président Blatter avait déclaré: «Il est évident qu’après ce que nous venons de vivre, ce serait ridicule de ne pas rouvrir le dossier de l’aide par la technologie en juillet à Cardiff». «Le seul principe sur lequel nous allons rouvrir le discussion, c’est la technologie sur la ligne de but», avait précisé M. Blatter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *