Finale de la coupe de la CAF : La RSB en pole position

Finale de la coupe de la CAF :  La RSB en pole position

Les Berkanis réussissent le premier acte at home, en attendant la manche d’Alexandrie

La discipline tactique, l’engagement physique et la fureur de vaincre étaient les principales armes de la RSB.

Déjà auteure d’une excellente performance après avoir atteint la finale d’une compétition africaine pour la première fois de son histoire, la Renaissance de Berkane ne semble pas avoir l’intention de s’arrêter à ce stade. Face au Zamalek égyptien, les coéquipiers de Laba-Kodjo ont sorti un match de derrière les fagots. Une prestation remarquable à l’issue de laquelle ils ont réussi à secouer enfin les filets du représantant égyptien. Avant ce choc, le Zamalek a déjà pu écarter à tour de rôle l’Ittihad de Tanger et le Hassania d’Agadir. La RSB a stoppé net cette hégémonie en le battant dimanche soir au stade municipal de Berkane pour le compte de la finale aller de la Coupe de la Confédération.

L’unique but de la rencontre a été inscrit aux derniers souffles de la rencontre par l’attaquant togolais Laba Kodjo, l’homme en grande forme qui a permis la renaissance des Berkanis, dont les innombrables occasions ont été vouées à l’échec.

Opposé à un Zamalek détenteur de cinq Ligues des champions et trois Super Coupes de la CAF, la discipline tactique, l’engagement physique et la fureur de vaincre étaient les principales armes de la RSB.

Dès les premières secondes de cette rencontre, marquée par une présence remarquable des supporters, les hommes de Mounir Jaâouani se sont portés vers l’avant et ont dominé les duels en milieu de terrain.

Malgré les maintes occasions qu’ils se sont créées, notamment par Hamid Laachir, Issoufou Dayo et Laba Kodjo, les détenteurs de la Coupe du Trône ont peiné à déverrouiller les lignes égyptiennes intelligemment mises en place et parfaitement soudées. A la 15è minute, Laba Kodjo va placer une tête qui va manquer de quelques centimètres les buts pour heurter le poteau droit du gardien Omar Salah.

Les occasions des Berkanis vont se poursuivre, mais les joueurs ont manqué cette dernière touche pour mettre le ballon au fond des filets.

En face, les Cairotes ont essayé de tromper la vigilance de la défense berkanie surtout par l’intermédiaire de Kahraba, qui s’est retrouvé à quelques reprises face à face avec Abdelaali M’Hamdi. Heureusement, le portier marocain était bien présent pour garder sa cage inviolée.

La 70è minute va témoigner du premier recours au VAR dans l’histoire de cette compétition, après les réclamations des joueurs de la RSB d’une main dans la surface de réparation égyptienne, mais le pénalty n’a finalement pas été accordé.

Après plusieurs occasions de part et d’autre, les Marocains vont parvenir à inscrire le but libérateur à la quatrième minute du temps additionnel de la rencontre, par l’actuel salvateur et le chasseur des surfaces Laba Kodjo par une contre-attaque bien travaillée. Une passe en profondeur de Salmane Oueld Lhaj, une de Laba, deux de Laachir et le Togolais qui va placer un tir puissant en pleine lucarne provoquant ainsi la joie hystérique des supporters et téléspectateurs marocains.

Après cette belle victoire, l’entraîneur de la RSB Mounir Jaouani s’est dit heureux de pouvoir finir le match avec ce but d’avance.

Cela aurait été malheureux de finir cette rencontre sans inscrire ce but qui vient couronner le jeu que nous avons développé et les multiples occasions que nous avons créées, a-t-dit. Nous étions conscients que le trophée sera soulevé en Egypte et c’est la raison pour laquelle nous avons insisté, coûte que coûte, à faire le voyage en pole position, a-t-il rappelé.

La manche retour entre les deux équipes aura lieu le 26 mai en Egypte.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *