Forfait du Maroc au championnat islamique

Le forfait de l’équipe nationale de tennis de table au championnat de solidarité islamique a été causé par son arrivée tardive dans la capitale iranienne, a indiqué Fadlallah Bouâza, membre de la délégation marocaine. Ce forfait a été très pénalisant pour la sélection nationale puisqu’elle lui a causé la perte de son premier match dans cette compétition, contre le Yémen. M. Fadlallah, trésorier de la Fédération royale marocaine de tennis de table a précisé que la formation marocaine de tennis de table qui devait affronter son homologue yéménite, n’a pu rejoindre la salle qu’après qu’elle a été déclarée forfait et a ainsi perdu le match par 3 à 0. Le Maroc, a-t-il dit, a pris le meilleur, lors de cette manifestation organisée par l’Union sportive des pays islamiques en collaboration avec le pays hôte, respectivement, sur les sélections de Djibouti (3-1) et Turkménistan (3-2). Le tirage au sort a placé le Maroc dans le groupe A, aux côtés du Yémen, Djibouti, Turkménistan et l’Egypte, pays favori mais dont l’équipe ne n’était pas déplacée. La sélection marocaine a été représentée par Kamal Boudrimil, 19 ans, médaillé d’argent lors des championnats d’Afrique juniors de Kenya et de l’Egypte et Abderrafiq Aguida, 22 ans (cinq fois champion du Maroc) qui est à sa première participation internationale. Le titre de la 1-ère édition de ce championnat de solidarité islamique a été enlevé par l’Iran (pays hôte) chez le double et par équipes. L’équipe de l’Arabie Saoudite, qui a occupé la deuxième position par équipes, a remporté le titre individuel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *