Gartili parle de manipulation des résultats

Gartili  parle de manipulation des résultats

Lors d’une conférence de presse tenue jeudi dernier à Rabat, le président du club de l’Ittihad de Khemisset (IZK) Mohamed Gartili a appelé à faire la lumière sur les «événements» qui ont marqué les dernières journées du championnat et à enquêter sur les matches qui ont eu lieu au même temps que celui de son équipe, afin de confirmer ou infirmer l’existence de manipulation des résultats. M. Gartili a appelé la Fédération royale marocaine de football (FRMF) à ouvrir une enquête sur le match qui a opposé son équipe au Difaâ d’El Jadida, samedi dernier pour le compte de la dernière journée du championnat national de première division (D1). «Si la manipulation des résultats des matches est confirmée, la Fédération serait tenue de prendre les décisions qui s’imposent», a-t-il indiqué. Le président de l’IZK s’est, en outre, dit «indigné» par la programmation «contraire aux règlements» du championnat national, notamment concernant la deuxième phase, ajoutant que «jamais dans l’histoire du football national le programme du championnat n’a été modifié après son approbation».  M. Gartili a revendiqué l’application des règlements généraux de la FRMF concernant les matches qui n’étaient pas arrivés à leur terme. La rencontre IZK-DHJ qui s’était déroulée en moins de 90 minutes, devra être rejouée, a-t-il ajouté. Il a également appelé à «la suspension» de l’arbitre de cette rencontre jusqu’à la publication des conclusions de l’enquête. M. Gartili a affirmé que le bureau dirigeant de l’IZK est «attaché au maintien en première division et considère que l’équipe n’est pas reléguée, en attendant que la vérité soit établie», ajoutant que si «la justice n’est pas faite par la FRMF, le club va saisir la FIFA en sa qualité d’organe chargé de la gestion du football à l’échelle mondiale».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *