GNF I : Jusqu’au bout du suspense

Le leader du championnat national, l’équipe des FAR, devra encore patienter. Elle qui voulait tuer le suspense dimanche dernier et décrocher un titre qui lui file depuis bien longtemps. Rien n’est encore joué, tel est le bilan de la 29ème et avant dernière journée du championnat de première division du GNF I, disputée dimanche dernier. Aucun changement donc.
Pour décrocher le sacre, les FAR devaient ramener les trois points de victoire de l’extérieur face à l’Olympique de Khouribga. Finalement, les hommes de M’hamed Fakhir ont été tenus en échec par l’OCK (1-1). Menant à la marque, la formation militaire n’a pas pu préserver cet avantage. Un nul qui n’arrange pas les affaires des FAR. Encore des points perdus. En revanche, la bonne affaire de cette avant dernière journée est à mettre à l’actif du dauphin, le Raja de Casablanca, victorieux la semaine dernière de l’IZK sur le score fleuve de 3 à 0.
Vainqueurs au Complexe Sportif Mohammed V de la Jeunesse Sportive Massira sur le même score, les Vert et Blanc ont réussi à réduire l’écart, qui les séparait des militaires, pour le ramener à deux points seulement. Ce qui veut dire que si les FAR trébuchent la semaine prochaine ou font match nul face au Kawkab de Marrakech et si le Raja de Casablanca s’impose loin de ses bases face au KAC de Kénitra, le titre sera rajaoui grâce à la meilleure différence de but.
Si les FAR arrivent à arracher les trois points de victoire au Complexe Sportif Moulay Abdellah, le sacre sera militaire. En attendant, l’heure est aux pronostics. Auteur d’une très bonne saison, l’ASS, de Salé, dauphin jusqu’à la 28ème journée au côté du Raja, a laissé filer des points après sa défaite face à une équipe qui lutte pour le maintien en première division, à savoir la Renaissance Sportive de Settat par 2 buts à 1. Victoire psychologique pour les Settatis, qui grâce à ce succès espèrent encore rester en GNF I. Pour ce faire, la RSS n’a d’autres solutions que de l’emporter le week-end prochain face au Wydad de Casablanca et espérer un faux pas du Chabab Mohammédia, qui plus que jamais a son destin entre les mains, devant le tenant du titre, le Hassania d’Agadir. Mission difficile pour les deux équipes.
Jusqu’à dimanche dernier, et depuis plusieurs journées, seul le KAC de Kénitra est relégué en deuxième division. Figurant dans la zone dangereuse depuis plusieurs journées, l’Ittihad de Khémisset, qui a toujours cru en ses chances, a pu sauver sa peau et assurer sa place parmi l’élite après sa victoire à l’extérieur au détriment de l’équipe Hassania d’Agadir.
À l’exception du KAC de Kénitra, désormais en GNF II, rien n’est encore joué en haut comme en bas du tableau. Il faudra attendre la 30ème et dernière journée pour connaître le successeur du Hassania d’Agadir pour le titre et la deuxième équipe qui accompagnera le KAC en deuxième division. Verdict le week-end prochain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *