GNF I : Meknès mène le bal

Les Meknassis ont fait bonne figure à Laâyoune, où ils s’étaient déplacés pour croiser le fer avec la Jeunesse d’Al-Massira. Le match s’étant soldé par un nul (2-2), le CODM glane un précieux point et reprend, seul, les commandes du championnat, après avoir été rejoint, la veille, par les FAR à l’issue de leur nul blanc contre le MAS. Le CODM conserve ainsi son strapontin, dont il s’est emparé il y a deux semaines. Cependant, le club ismaélien doit compter avec les matchs retards des uns et des autres, notamment celui de son poursuivant immédiat, les FAR. Mais également l’Olympique de Khouribga qui, avec 7 points, n’est qu’à deux longueurs du leader, ainsi que le WAC, qui a encore deux matchs à jouer pour être à jour du championnat et qui totalise 5 points. Les FAR étaient les convives des Fassis lors de l’unique match avancé de cette 5e journée. Les militaires ont réussi une belle sortie puisqu’ils ont tenu en échec le Moghreb de Fès, récoltant ainsi un point précieux et préservant l’écart qu’ils ont avec le CODM. Il va sans dire qu’une victoire lors de son match-retard, contre le WAC, propulserait de facto les FAR à la tête du classement. Pour sa part, le MAS s’est hissé d’un cran grâce au point glané à l’issue du nul blanc contre les FAR. Les Fassis sont désormais à deux distances du haut de la pyramide. Une position qu’ils partagent avec l’OCK et de la Renaissance Sportive de Settat. Aux côtés des FAR, trônent le Mouloudia d’Oujda et l’heureux gagnant de la journée, le KAC de Kénitra. Les Oujdis ont été tenu en échec (2-2) dans leur fief par le Kawkab de Marrakech, qui en est à son cinquième match-nul. Ainsi, le MCO est passé à côté d’une victoire inestimable, qui aurait eu le mérite de lui adjuger les rênes du championnat. Les Marrakchis, quant à eux, peuvent s’estimer heureux d’être rentrées à la maison sans avoir laissé de plumes. Ils ont même réussi une très belle sortie, en tenant en échec le MCO, nouveau promu qui fait office de tombeur depuis le début du championnat. Le KACM décroche donc son cinquième nul, sans avoir concédé aucune défaite cette saison et se retrouve ainsi à trois points de la zone rouge. Le grand bénéficiaire de cette 5e journée est, sans contestation, le KAC de Kénitra, qui a reçu la Renaissance Sportive de Settat afin de lui arracher une victoire qui n’a pas de prix. En effet, grâce à l’unique but de la rencontre, le KAC leste sa musette de trois précieux points, qui l’arrachent de la 9e place pour le nicher dans le sillage des poursuivants immédiats du leader. Les Kénitris endossent désormais le statut de dauphin avec 8 points. La RSS a raté le coche et aurait pu être en tête du classement si elle avait tiré profit de la rencontre. Le tenant du titre, le Hassania d’Agadir, a tenu en échec l’Itihad de Tanger lors d’une rencontre qui s’est soldée par un nul blanc. Le HUSA semble toujours à la recherche de soi-même. Il n’arrive pas à prendre sa vitesse de croisière et faire valoir ses qualités de champion en titre. En cinq journée il n’a pas fait mieux qu’une seule victoire, trois match-nuls et une défaite. En bas du tableau, Chabab Mohammédia et l’Association Sportive de Salé, nouveau promu au GNF-1, ont clôturé leurs rencontre par un score vierge. Les matchs RAJA-OCK et WAC-IZK ont été reportés en raison de l’engagement des clubs casablancais dans la demi-finale de la Coupe du Trône. Un derby qui s’était soldé, au bout d’un effroyable suspense, par la qualification du Wydad à la finale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *