GNF2 : Faux pas de l’OCS

Hillal de Nador est sorti victorieux du match-choc l’ayant opposé au commandeur du Championnat du GNF-2, l’Olympique Club de Safi (1-0). Le HAN aura ainsi fait d’une pierre trois coups. Évoluant dans fief, le HAN a non seulement ravi ses supporters, mais il s’est également hissé au classement et, surtout, il a mis fin à la série de succès qu’enregistrait l’OCS. Une domination qui aura duré plusieurs journées consécutives, durant lesquelles les Safiotes étaient imbattables. Hillal de Nador est donc venu s’aligner aux côtés du dauphin, l’Union Touarga Sport, qui a été contrainte au partage des points avec son adversaire du jour, le Stade Marocain. En effet, suite au nul blanc face au club r’bati, l’UTS n’aura ainsi pas pu tirer profit de son public et sa pelouse. Elle avait pourtant là l’occasion de venir trôner aux côtés de l’OCS. Lors des matchs avancés de cette 14e journée, le Difaâ Hassani d’El-Jadida était opposé au Racing de Casablanca, qu’il a réussi à tenir en échec, sans pouvoir faire mieux. Le DHJ s’est, en conséquence, laissé dépasser par le HAN, avec lequel il partageait le même fauteuil. Les Doukkalis avaient pourtant donné l’air, lors des récentes journées, de vouloir renouer avec la combativité qu’ils avaient affichée en début de saison. Le second match avancé de cette journée avait mis aux prises le Rachad Bernoussi à l’Union Sportive Mohammédia. La rencontre s’est soldée par une victoire précieuse de l’USM, qui a enfoncé son hôte sur un score de 2 à 0. Le lendemain, le Wydad de Fès s’est imposé dans ses bases sur le Tihad de Casablanca (2-0). Cette victoire a permis aux locaux de s’éloigner quelque peu de la zone à hauts risques. En revanche, le TAS se retrouve enlisé davantage dans la zone en question. Le Fath de Rabat a également réalisé une excellente opération, en massacrant, sans aucune pitié, le Fath de Nador (4-1). L’issue de la rencontre a eu le mérite de hisser le FUS de trois places au classement, se plaçant désormais en 6e place. Le Moghreb de Tétouan est allé s’imposer chez la Renaissance Sportive de Berkane (0-1), avec laquelle il partageait la même place au classement. Pour sa part, le Nejm de Marrakech n’a cessé de cumuler les mauvaises prestations et a dû s’incliner (0-1) devant les visiteurs de Majd Al-Madina. Cette victoire ne met pas pour autant un terme aux ennuis du club casablancais, qui reste toujours locataire de la dernière case, avec l’épée de Damoclès au-dessus de la tête.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *