GNFE-1 : Luttes au sommet

GNFE-1 : Luttes au sommet

Les arrêts ponctuels qui ont caractérisé le championnat national ces derniers temps finissent, en toute logique, par s’éclipser au grand bonheur des supporters. Ce week-end, le championnat du GNFE-1 reprend ses droits. Deux matchs avancés sont prévus, samedi, lors de cette 22e journée. La première rencontre mettra aux prises l’Olympic Club de Safi et le Chabab Al-Massira. Les Safiots qui évoluent à domicile poursuivront, sans aucun doute, leur ascension spectaculaire depuis qu’ils ont mis le pied chez l’élite. Auteur d’un nul précieux la journée écoulée, après avoir tenu en échec l’une des grosses pointures du football national, le WAC en l’occurrence, l’OCS tentera de consolider ses acquis lors de cette 22e journée. Mais il ne faut aucunement se laisser envahir par un excès de confiance.  
Car, en face, le challenger n’est pas aussi facile à abattre. En effet, la Jeunesse Sportive d’Al-Massira fait figure d’adversaire coriace, faisant un tout aussi excellent parcours en championnat. Ce match est très attendu par les deux formations, car il recèle un enjeu décisif.
Siégeant à la 4e place du classement avec 33 points au compteur, la JSM est talonnée de près par l’OCS, qui, lui, totalise 30 points. Une victoire des locaux leur garantira de se positionner à la même hauteur que leur challenger. Autrement, ce sont les visiteurs qui sèmeront les Safiots, en prenant une bonne longueur d’avance.
Le second match avancé de cette journée oppose l’Association sportive de Salé à l’Ittihad de Tanger. Les deux clubs ont la particularité d’être en quête d’un maximum de points pour s’éloigner de la zone de turbulence. L’IRT, qui se déplace chez l’ASS, totalise, tout comme son hôte, 23 points, soit à 4 longueurs de seconde place de relégation. Le lendemain, les autres matchs se dérouleront sur fond de course entre les diverses équipes. A commencer par le leader, les FAR reçoivent le Wydad de Casablanca. Les visiteurs ont là l’opportunité de rattraper le meneur en cas de victoire. En effet, les Militaires ont mis, jusque-là, 40 points de côté. Le WAC, pour sa part, se trouve à trois longueurs, avec 37 points dans l’escarcelle et un match en moins.
Cette situation les met dans une très bonne posture, car une victoire lors de cette 22e journée, conjuguée à une autre lors de la mise à jour de leur calendrier, leur permettra, théoriquement, de s’envoler au classement. Mais ce ne sont là que de pures spéculations et la réalité est autre.  
En présence de leur public, les FAR  tiendront certainement la dragée haute aux Wydadis, histoire de prendre de l’avance aussi bien sur leur adversaire du jour que sur leur dauphin, le Raja de Casablanca.
Ce dernier disputera son match à domicile face à l’Ittihad Zemmouri de Khémisset, qui mène jusque-là un parcours serein. Lors de la dernière journée, l’IZK avait signé une victoire importante sur le Mouloudia d’Oujda (2-1). Le club zemmouri donne, ainsi, une image tout à fait aux antipodes de celle de la saison dernière, se battant vaillamment et, à ce titre, il s’en sort plutôt très bien. Les Diables verts, qui avaient été contraints au partage des points la journée écoulée face à l’IRT, disposent de 37 points au compteur, tandis que l’IZK en totalise 27, occupant ainsi la 7e place. L’Union Touraga Sport hissera les voiles chez le Mouloudia d’Oujda, où elle tentera de rééditer sa belle action de la 21e journée, lorsque l’UTS avait, dans un derby local, défait l’ASS (1-0).
L’UTS occupe la 6e place dans la pyramide et totalise 28 points. La lanterne rouge de son état, le Mouloudia, n’a plus droit à l’erreur s’il aspire à s’extiper de l’œil du cyclone.  Les autres matchs de la journée opposeront Chabab Mohammedia à l’Olympique Khouribga, le Moghreb de Fès au Hassania d’Agadir, puis le Kawkab de Marrakech au COD de Meknès.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *