GNFE1 : Markov Plamen ne quittera pas le Wydad

GNFE1 : Markov Plamen ne quittera pas le Wydad

Autour de Markov Plamen, l’entraîneur du Wydad, circulait une rumeur annonçant son départ imminent de l’équipe. Ramzi Berrada, le porte-parole des Rouges, tranche en affirmant le maintien de M. Plamen à son poste. «Le comité de notre équipe ne s’est pas réuni le soir de la défaite en Champions League face à l’USM Alger pour remercier l’entraîneur bulgare Markov. Il s’agit de simples rumeurs, on ne peut pas limoger un entraîneur du jour au lendemain», déclare à ALM M. Berrada. Et d’ajouter, «ce sont les résultats futurs qui vont juger de l’avenir de Markov dans le club. L’unique changement, qui a été effectué par le comité, est relatif à la nomination de Fakhreddine comme adjoint de Markov».
Fakhreddine a affirmé à ALM l’existence de difficultés au sein du club notamment en ce qui concerne la clause imposant au club le versement d’une somme d’argent non négligeable (environ 500.000 mille dirhams) au cas où il envisagerait de se séparer de son entraîneur. Sur son retour aux côtés des siens, Fakhreddine indique «bien que je sois entraîneur et non adjoint, je ne pouvais pas refuser un retour dans la maison qui m’a vu naître au niveau footballistique». Le club casablancais du Wydad est plongé dans une crise qui touche son staff technique, mais aussi la moralité des joueurs. Leur dernier match contre le Moghreb de Tétouan s’est terminé sur un score nul à Casablanca, au stade Mohammed V vide en raison du huis clos. Les deux équipes n’ont pas joué un grand football. Les Tétouanais ont favorisé la défense, tandis que les Casablancais n’ont pas vraiment constitué de danger pour l’équipe adverse.
Suite à ce nul, le Wydad se classe à la 5e place tandis que le MAT se positionne à la 9e. Le Wydad, qui a investi d’importants moyens financiers, achète des joueurs à tour de bras, de quoi constituer une belle armada, se retrouve en pleine saison dans une situation critique. Pour le capitaine de l’équipe Madih «La défaite au derby contre le Raja a eu un impact négatif sur l’état psychique de l’ensemble des joueurs».
Pour rappel, tout a commencé en juin dernier, lorsque Fakhredine s’est vu confier d’une façon intérimaire le poste d’entraîneur de l’équipe première, avec pour objectif de jouer les derniers matchs de la Coupe du Trône. Il s’est acquitté parfaitement de sa tâche et avait remporté une belle victoire face au DHJ en 1/8eme de finale de la Coupe.
Entre-temps, le nouveau comité du club a désigné le Portugais Nelo Vingada qui, au bout d’une quinzaine de jours de concentration au Portugal, dépose sa démission et laisse le Wydad dans l’embarras total à une quinzaine de jours du début du championnat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *