GP D’Italie : Victoire de Montoya

GP D’Italie : Victoire de Montoya

Le Colombien Juan Pablo Montoya (McLaren-Mercedes) a remporté dimanche le Grand Prix d’Italie de Formule 1, signant sa deuxième victoire de la saison en devançant les Renault de Fernando Alonso et Giancarlo Fisichella. Montoya, parti en pole position, a mené de bout en bout et a résisté dans les derniers tours malgré un pneumatique arrière gauche défaillant qui menaçait à tout moment d’exploser. Il a ainsi obtenu la 6e victoire de sa carrière.
Sur la seconde Flèche d’argent, Kimi Raikkonen n’a pu faire mieux que quatrième. Le Finlandais, parti de la sixième ligne sur sa McLaren après avoir été rétrogradé de 10 places sur la grille pour changement de moteur, effectuait une remontée fantastique lorsqu’il fut contraint de revenir aux stands au 28e des 53 tours pour changer un pneu. N’ayant d’autre choix que d’attaquer, il partait ensuite en tête à queue à huit tours de l’arrivée avant de réussir tout de même à accrocher la quatrième place.
Alonso a réalisé une excellente opération pour le championnat du monde des pilotes et compte désormais 27 points d’avance sur Raikkonen à quatre courses de la fin de la saison et peut donc être sacré dès la semaine prochaine en Belgique.
Renault compte désormais 8 longueurs d’avance sur McLaren-Mercedes chez les constructeurs. Malgré le soutien inconditionnel du public, les Ferrari ont été bien ternes, Michael Schumacher, 10e et Rubens Barrichello 12e. Schumacher a terminé hors des points au volant d’une Ferrari toujours surclassée par la concurrence. Le champion du monde allemand se retrouve mathématiquement exclu de la course au titre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *