«Guga» se retrouve

«Guga» se retrouve

Surprise ou retour en force de «Guga »? C’est la question que se posaient les observateurs de la petite balle jaune après la victoire au 3ème des Internationaux de France du Brésilien Gustavo Kuerten sur le N°1 mondial, le Suisse Roger Federer, 6-4 6-4 6-4. Samedi sur le Central, le triple vainqueur de Roland-Garros (1997, 2000, 2001), n’a pas fait de détails face à l’homme fort du tennis mondial en ce moment en l’expédiant en deux heures de jeu.
Dominateur tout au long de la rencontre, le chouchou de Roland-Garros avait en face un Federer moins puissant et loin de son niveau habituel. Certainement fatigué pour avoir disputé plusieurs tournois cette année, Federer n’a rien pu faire face au rouleau compresseur de Kuerten, déterminé à aller plus loin dans cette compétition. Il faut dire que les deux joueurs se connaissent très bien. Ils se sont déjà rencontrés à plusieurs reprises. La dernière remonte à l’année précédente et la victoire finale est revenue à «Guga». Avantage psychologique pour le Brésilien. Dès l’entame du premier set, le Brésilien a sorti son grand jeu pour déstabiliser son adversaire et imposer son jeu. Enchaînant les points gagnants, «Guga» a réussi à remporter la première manche 6-4 sans trop difficultés. Dépassé, Federer a tenté de revenir au score dans le second set, mais c’était sans compter sur la rage de vaincre du Brésilien.
Ne lâchant aucun point, le chouchou de Roland-Garros a fait montre de beaucoup concentration et d’une habilité redoutable, surtout en amortie. Autre fait d’arme : son service puissant et précis. Face à Federer, Guga, qui avant la rencontre s’est vu décerner le Prix Orange des Internationaux de France de tennis, une distinction honorifique attribuée chaque année aux joueurs les plus fair-play et les plus sympathiques à Roland-Garros, a développé un grand tennis, comme lors des éditions 1997, 2000 et 2001. «Je me sens bien sur ce court où j’ai eu tellement de bonnes expériences. Le niveau que j’arrive à trouver ici me surprend toujours. Ma tactique a parfaitement fonctionné. J’ai été très régulier et je n’ai pas donné de points gratuits. J’ai peut-être dû assurer mes coups plus que d’habitude, mais il le fallait pour le neutraliser. Je savais qu’en quatre ou cinq sets, ce serait beaucoup plus difficile car je commençais à me sentir un peu faible physiquement vers la fin», a déclaré Kuerten. Des coups de génie qui ont fait vibrer le public présent sur le court central. C’est la première grande performance de « Guga », après un début de saison décevant. Depuis sa blessure, il y a presque deux ans, Kuerten a eu du mal à retrouver son tennis et sa place dans les grands circuits internationaux. Au contraire, il n’a cessé d’accumuler les mauvais résultats.
Classé 19ème joueur ATP, avant le début des Internationaux de France, le Brésilien part favori pour remporter son quatrième titre, surtout après la sortie par la petite porte des grands bonnets de la terre battue française : Agassi, Correja, Costa, Federer, Fererro…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *