HUSA : Déplacement périlleux

Après deux semaines de trêve, d’abord en guise de solidarité avec la cause palestinienne, ensuite, à cause de la participation de nos trois représentants dans les coupes africaines, le championnat national de football reprendra ce week-end avec des affiches qui promettent d’être très disputées, notamment en haut du tableau.
Le leader, le Hassania d’Agadir, qui compte quatre points d’avance, se rendra, dimanche, à Khouribga où il affrontera l’équipe locale de l’OCK. Pour les hommes de Mohamed Fakhir, le déplacement chez le cinquième du championnat ne sera pas une mince affaire. Les Soussis n’ont pas droit à un mauvais pas s’ils veulent garder une marge de manoeuvre par rapport à leurs poursuivants. Toute défaite ou match nul est synonyme de points en moins.
Certes, l’OCK reste intraitable à domicile, mais l’équipe a laissé filer trop de points contre les prétendants au titre (MAS, WAC et RCA ). Le dauphin, le Wydad de Casablanca, qui enchaîne les victoires et ce depuis l’arrivée de Fakhreddine Rajhi, aura la tâche beaucoup moins facile face à l’avant dernier du championnat, le Kawkab de Marrakech. Les Rouges et Blancs partent favoris pour remporter la partie. Mais rien n’est joué à l’avance. Les Marrakchis, menacés de relégation, se déplaceront au complexe sportif Mohammed V avec l’ambition de glaner des points pour éviter la descente aux enfers. Quant au champion sortant, le Raja de Casablanca, qui dispose de la deuxième meilleure attaque du championnat, il jouera la Renaissance sportive de Settat. Un match qui s’annonce équilibré avec un petit avantage pour les diables verts qui restent sur une bonne série de victoires en championnat comme en Ligue des Champions. En revanche, en bas de tableau, les places sont de plus en plus chères. Si le Raja Beni Mellal se voit déjà en D2, pour les autres équipes tout va se jouer jusqu’à la dernière journée ou presque.
Pour la 24e journée, le Stade Marocain, qui dispute sa deuxième rencontre consécutive sur ses bases, accueillira le Tihad sportif de Casablanca. Les Stadistes n’ont d’autre alternative que la victoire pour mieux entrevoir le reste du championnat. De l’ensemble des rencontres de la 24e journée, le match qui sera le plus serré aura lieu au stade Marshan à Tanger où l’Ittihad local recevra le FUS de Rabat. Deux équipes qui figurent dans la zone de turbulence. Idem pour le CODM. Défaits deux fois de suite, les Meknassis essayeront de se racheter face à la lanterne rouge, le Raja de Béni Mellal. Le seul match avancé de cette journée mettra aux prises, samedi à Rabat, la Jeunesse Massira aux FAR.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *