La démission d’Aouzal au centre de la réunion du GNF

Le bureau du groupement national de football (GNF) a consacré sa réunion, mardi à Rabat, à l’examen de la question de la tenue de son assemblée générale et de la démission de son président M’hamed Aouzal du bureau fédéral de la fédération royale marocaine de football (FRMF), en sa qualité de vice-président de cette institution. Un communiqué du GNF indique que Aouzal a demandé avec insistance l’élaboration très prochainement des rapports moral et financier et l’activation des travaux des commissions pour pouvoir, lors de la prochaine réunion, fixer une date pour la tenue de l’assemblée générale du GNF dans les plus brefs délais. Après avoir passé en revue les tenants et aboutissants de la démission d’Aouzal du bureau fédéral de la FRMF, les membres du bureau du GNF lui ont exprimé « leur soutien inconditionnel à toutes les initiatives qu’il prend pour le redressement du sport national ».
Le bureau de GNF déplore en outre « le comportement irresponsable de certaines personnes » lors du match WAC-RSS et de la coupe L.G au complexe sportif Mohammed V à Casablanca. Le bureau, qui affirme son souci de « garantir les droits de tous les clubs nationaux, y compris le Wydad de Casablanca », dénonce par contre « le comportement du président du WAC qui a fait montre de manque de retenue et dépassé les limites de ses responsabilités dans ses campagnes contre le GNF et son président M’hamed Aouzal ».
Par ailleurs, le bureau du GNF a décidé de saisir par écrit la FRMF pour qu’elle intervienne d’urgence pour la restructuration de la commission d’arbitrage et sanctionner l’arbitre qui a « faussé » le match WAC-RSS en n’appliquant pas les règles d’arbitrage, en faisant allusion à Charhabil dont l’arbitrage a suscité les protestations des Wydadis.
Le bureau a également décidé de déférer devant la commission de discipline l’entraîneur du WAC, le Français Ladislas Lozano, « pour son comportent anti-sportif envers l’arbitre de ce même match WAC-RSS, mais aussi envers le football national, ses institutions et ses responsables ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *