La neuvième édition a connu un nombre record de participants

La neuvième édition a connu un nombre record de participants

Le rideau est tombé sur la 9ème édition du Championnat d’Afrique juniors de judo tenue à Oujda du 24 au 26 juillet, avec la consécration de l’équipe nationale chez les filles avec 2 médailles en or, 2 d’argent et une de bronze. Chez les garçons c’est la Tunisie qui s’est imposée en raflant 3 médailles en or, 2 d’argent et une de bronze. Concernant le classement par équipe,  le Maroc s’est classé 3ème chez les filles et 5ème chez les garçons. Alors que ce sont les Tunisiens (femmes)  et les Algériens (hommes) qui se sont adjugés les premières places.
Au niveau des  compétitions  le Maroc a participé à six finales sur un total de 15 et a remporté 9 médailles au total. «Et ce, malgré  que nos représentants soient handicapés par la période des examens», nous a expliqué Touhami Chniouer. Tout en précisant que «Nos judokas s’approchent du niveau international et arrivent à tenir face à des pays qui nous dépassaient il y a juste quelques années.»
Concernant le niveau de ce championnat, Chniouer n’a pas caché sa fierté et sa satisfaction. «Le Maroc a  fait preuve d’un savoir faire organisationnel et a su convaincre 15 pays à prendre part à un championnat qui n’a jamais connu la participation de plus de 8 nations.» Et d’ajouter : «On est aussi satisfait de la prestation de nos judokas qui commence à mieux s’adapter aux compétitions de niveau international». Même son de cloche chez la médaillée d’or des + 78 kg, Rania kilali, qui affirme que le judo est en phase ascendante.
Par ailleurs, la ville de  Saïdia a abrité, en marge de cette compétition continentale, le congrès extraordinaire de l’Union africaine de judo pour l’adoption d’un ensemble de lois  légiférées par la Fédération internationale de judo et pour constituer son nouveau bureau conformément aux nouveaux statuts. Cela a permis entre autres de nommer Larbi El Jamali en tant que  directeur sportif et directeur de projet et de conforter Boubker Bendada dans son  poste de directeur d’arbitrage. 
De leurs côtés les arbitres ont passé un concours d’avancement pour finaliser la liste  des arbitres qui  participeront aux différentes compétitions internationales. Plusieurs arbitres marocains et nord-africains ont   profité de la tenue de ce championnat pour passer avec  succès cet examen. sept nationaux dans la catégorie continentale C, 7 dans la catégorie B et 3 dans la catégorie A, ont confirmé la qualité de l’arbitrage national, considéré comme l’un des meilleurs sur le plan africain. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *