La Rabita confirme

L’image de club imbattable que le RAJA de Casablanca s’était forgée dans la sueur n’est plus. Les Rajaouis ont courbé l’échine dimanche dernier, lors de la quatrième journée du play-off du Championnat de division excellence. Leur bourreau n’est autre que leur voisin la Rabita. En effet, la Rabita a forcé la décision à l’issue du match, consolidant ainsi ses acquis réalisés lors de la troisième journée, où les hommes de Tabti ont disposé du Kawkab de Marrakech et sont revenus dans la course. La victoire (20-23) sur le RAJA a été déterminante pour la Rabita afin que celle-ci se repositionne parmi les prétendants au titre. Une victoire qui les propulse directement en tête du classement, partageant ainsi le siège du leader avec son vaincu de cette journée, ainsi que le CODM. Une victoire qui doit surtout être saluée si l’on prend en considération les difficultés matérielles dont souffre le club. En disposant du FUS (18-15), le CODM ne lâche pas d’une semelle la Rabita, avec laquelle il partageait la deuxième place. Donné auparavant comme sérieux candidat pour succéder au CODM, le FUS est définitivement hors circuit et le rêve des R’batis s’écroule ainsi tel un château de cartes. Cette quatrième journée a cependant été caractérisée par une absence qui a surpris plus d’un. En effet, la rencontre devant opposer le Kawkab de Marrakech à l’union de Fès n’a pas eu lieu, en raison du forfait des Marrakchis, qui sont désormais en dernière place avec 4 points. Au-delà des résultats de cette journée, et l’éviction du FUS, ils ne sont plus que trois clubs à mener la course au titre. La cinquième et dernière journée portera l’un d’eux au sommet de la gloire. La Rabita reste favorite, mais elle n’a d’autres alternatives que de gagner son ultime match contre le CODM, et se voir ainsi décerner le titre. En revanche, le RAJA n’est pas maître de son destin. Non seulement il est tenu de s’imposer, mais son premier titre de champion est également tributaire d’une défaite de la Rabita devant le CODM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *