«La troisième» des clubs italiens

La croisade italienne en Champions’ League bat son plein et les clubs de la Botte compte bien maintenir le cap. Après deux victoires faciles en Calcio contre Bergame (3-0), à Empoli (2-0) et son époustouflante démonstration contre Kiev (5-0) la semaine dernière, la Vieille Dame turinoise n’est pas encore à bout de souffle, même si elle a accusé un coup de fatigue (2-2), samedi, face à Parme.
Elle doit son salut une nouvelle fois à un del Piero qui tourne à une moyenne de 1,13 but par match depuis le début de la saison. Auteur de neuf buts en huit matches, del Piero jouera sans doute une nouvelle fois aux côtés de la nouvelle recrue Marco Di Vaio, le Français David Trezeguet, meilleur buteur du Calcio la saison dernière pouvant entrer en cours de rencontre.
La formation de Marcello Lippi, actuellement en tête de son groupe avec 4 pts, en compagnie de Feyenoord Rotterdam, pourrait prendre en cas de victoire une sérieuse option sur la qualification pour la deuxième phase.
Mais, elle devra se méfier d’une équipe anglaise revancharde, actuelle dernière du groupe, et qui jouera un véritable quitte ou double à Turin. Les hommes de l’ancien international Bobby Robson battus respectivement par Feyenoord et Kiev (0-1, 2-0), ont encore leur compteur à zéro et un troisième revers sonnerait définitivement le glas de leurs espoirs.
Il en va de même pour le Bayern Munich, acculé à la victoire mardi soir à domicile face au leader du groupe G, le Milan AC. L’entraîneur Ottmar Hitzfeld a en conséquence mis en garde ses joueurs: «Il nous faut les trois points de la victoire». Au Stade olympique de la capitale bavaroise, le plus prestigieux des clubs allemands, vainqueur de la Ligue des champions en 1976 et 2000, devra effacer une défaite à domicile (2-3) face aux Espagnols du Deportivo La Corogne et un nul en déplacement au RC Lens (1-1). Et cela face à un adversaire qui s’est montré jusqu’à présent intraitable: 2-1 contre Lens et surtout 4-0 à La Corogne.
La mise en garde de Hitzfeld trouve tout son sens quand on prend en compte la défaite surprise samedi du leader du Championnat d’Allemagne chez le rival de toujours, le Bayer Leverkusen, victorieux 2-1. Le gardien et capitaine du Bayern, le vice-champion du monde Oliver Kahn ne cache pas sa déception. «Contre La Corogne, Lens et Leverkusen, nous n’avons pas réussi à remporter trois matches importants. Avant de parler de conquête de titres, il faut encore qu’il se passe bien des choses », a-t-il déclaré. Mardi, Hitzfeld devra se passer des services de quatre de ses vedettes pour cause de blessure: les milieux de terrain offensifs allemands Mehmet Scholl et Sebastian Deisler, Bixente Lizarazu et l’avant-centre international paraguayen Roque Santa Cruz.
Le Milan AC, ayant perdu ses premiers points de la saison en concédant le nul (1-1) face à la Lazio Rome, semble déterminé à se rattraper. «Nous devons absolument franchir cette première phase», a commenté l’entraîneur milanais, Carlo Ancelott. Pour ce déplacement, Ancelotti envisage de laisser sur la touche le champion du monde brésilien Rivaldo, qui ne semble pas encore avoir trouvé sa meilleure condition.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *