L’aips hôte de Marrakech

Deux années se sont écoulées depuis la proposition du Maroc d’héberger le congrès de l’Association internationale de la presse sportive (AIPS). À cette époque, l’Association marocaine de la presse sportive (AMPS) avait formulé le vœu d’organiser la 67e édition, prévue en 2004. La sollicitation marocaine était intervenue lors du congrès anti-dopage de Marrakech, suite à un accord de principe entre l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Ahmed Moussaoui, et le président de L’AIPS M. Tugay. Finalement, le congrès de l’AIPS ne se déroulera au Maroc que quatre années plus tard.
En effet, Marrakech est l’élue pour accueillir, en 2005, le fameux congrès qui en est à sa 68e édition. L’annonce a été faite par l’Association marocaine de la presse sportive à travers un communiqué repris par la MAP.
L’AMPS, qui ambitionnait d’organiser la 67e édition du congrès en 2004, a dû prendre son mal en patience, et décaler le rendez-vous d’une année. La candidature marocaine, déposée en 2001, avait été refusée pour cause de « non-respect des délais de confirmation ».
L’AMPS souligne dans son communiqué n’avoir reçu le soutien gouvernemental à sa demande que quarante-huit heures avant le 66e congrès de Porto, qui s’est déroulé du 28 mai au 1er juin 2003. Soit près d’un mois après les délais fixés à cet effet, chevillés en fait au mois de mars.  Les membres de la délégation marocaine à Porto ont dû recourir à un marathon de contacts de haute amplitude, ayant abouti au désistement de l’AMPS en faveur de la ville de New York, qui hébergera le congrès de 2004. Ce renoncement s’est toutefois effectué avec une condition sine qua non. La condition consistait à retenir la candidature de Marrakech pour l’édition de 2005. Une candidature pour laquelle deux autres pays étaient en lice. Il s’agit du Japon et de l’Allemagne. Le Japon se retirera de la course à l’organisation, tandis que la délégation allemande retiendra sa candidature. Toutefois, les Allemands gardent leur statut de prétendants à la seule condition où le 68e congrès ne puit, pour quelque raison que ce soit, se tenir dans la ville ocre. Le rendez-vous est donc fixé en 2005 à Marrakech, pour une 68e édition pas comme les autres et qui revêt une importance particulière. En effet, l’étape marocaine coïncidera avec l’élection du président et des membres du bureau exécutif de l’AIPS. Une circonstance qui donnera du sel à l’événement, lui concédant une portée symbolique. À noter également que le prochain congrès de l’AIPS aura lieu en juin 2004, une fois le vote relatif au pays organisateur du mondial 2010 de football effectué. Par ailleurs, le bureau exécutif de l’AMPS avait récemment tenu une réunion consacrée, entre autres, aux détails de sa participation au congrès de Porto, ainsi qu’à l’accréditation des journalistes pour les Mondiaux-2003 d’athlétisme, prévus du 23 au 31 août prochain à Paris.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *