L’assemblée générale n’a pas été annulée

L’assemblée générale n’a pas été annulée

L’assemblée générale du Groupement national du football d’élite aura bien lieu en juillet conformément aux règlements en vigueur. Alors qu’actuellement, plusieurs rumeurs circulaient selon lesquelles, la Fédération royale marocaine de football se dirige vers la supression du GNFE pour cette année et son remplacement par un comité provisoire, apprend-on cette autre information. C’est notamment ce qu’a affirmé à ALM, Lahcen Dakine joint au téléphone, celui-ci a déclaré que: «il n’y aura nullement de supression du GNFE pour la saison prochaine 2009-2010. Au contraire, on procédera à une consolidation pour préparer convenablement le passage au professionnalisme, malheureusement, ce sont des rumeurs qui circulent». De son côté, Mohamed Naciri, le secrétaire général du GNFE a déclaré à ce sujet : «le président du Groupement national du football d’élite tient beaucoup à la tenue de cette assemblée dont les travaux devront avoir lieu avant la date du 31 juillet c’est-à-dire directement après celles des clubs, mais, on remarque qu’on évoque beaucoup, notamment à travers les médias que l’assemblée du GNFE n’aura pas lieu et sincèrement au sein du bureau, nous avons besoin d’être informé et avoir plus d’éclaircissements à ce sujet». De ce fait, les choses sont donc claires, la saison 2009-2010 sera une saison transitoire pour préparer le passage en 2010 à un ligue professionnelle.  Dans ce cadre, les clubs nationaux doivent donc préparer leur cahier des charges pour l’année 2010. Par contre, ceux qui l’omettent se verront immédiatement exclus des compétitions africaines et internationales.
En effet, si la Fédération internationale de football apporte son soutien financier et logistique aux fédérations par le biais de différents programmes et leur octroie également un large éventail de droits très précieux. En contrepartie, ils ont également des devoirs. En tant que représentants de la FIFA dans leur pays, elles doivent conformer leur gestion et leur promotion du football aux statuts, aux objectifs et aux idéaux de leur institution de tutelle. Dans son plan d’action, le président de la FRMF, Ali Fassi Fihri avait mis l’accent sur la mise à niveau des textes réglementaires relatifs au football et en particulier le règlement qui régit la Fédération et le statut des joueurs et des encadrants en plus de la mise en place d’une charte d’éthique, et ce, en parfaite conformité avec les standards internationaux et les règles de la FIFA.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *