Le CHAN 2016 démarre ce samedi à Kigali: Fakhir porte les espoirs marocains

Le CHAN 2016 démarre ce samedi à Kigali: Fakhir porte les espoirs marocains

Pour y arriver, il faut d’abord écarter le premier adversaire, le Gabon.
Le premier match revêt une grande importance du fait qu’il est déterminant. La victoire redoublera la confiance des joueurs et leur fera éviter d’entrer dans les calculs et l’angoisse. Le directeur technique M’hamed Fakhir est conscient de cette donne et mettra en œuvre toute son ingéniosité pour ne pas rater le coche. Pour cela, il a concocté une liste triée sur le volet mais qui ne manque pas de surprendre. Cette liste connaît l’absence forcée du milieu de terrain du Wydad Casablanca, Rachid Housni, qui s’est blessé après le match contre le Chabab Rif Al Hoceima.
La liste des absents comprend également d’autres joueurs, dont Rabeh et Noussair du Wydad ainsi que le jeune sociétaire du Moghreb Fès Bencharki. En revanche, le latéral Karrouchy sera bien présent pour remplir sa mission de latéral gauche.
Le patron du banc de touche national semble convaincu de ses choix sur lesquels il fonde son optimisme. Un optimisme qui tire ses raisons du bon parcours réalisé durant les éliminatoires et les matchs amicaux. Forts de ces éléments, joueurs, entraîneurs et public assoiffés de titres croient plus que jamais en un éventuel sacre ramené du Rwanda.
Pour réussir le passage de doux fantasme auvœu exaucé, le Maroc, qui se mesurera à de solides écuries, doit réussir à tirer son épingle du jeu. Qualifié d’être le groupe de la mort, le Maroc se trouve dans la poule A aux côtés du pays hôte, le Gabon et la Côte d’Ivoire.
La sélection nationale des joueurs locaux avait réussi à se qualifier pour le CHAN en battant deux fois la Libye, tenante du titre et absente cette année de la compétition, ainsi que la Tunisie à l’extérieur. La Côte d’Ivoire a de son côté écarté le Ghana, finaliste des éditions 2009 et 2014. L’émulation sera donc à son comble et promettra sans doute du spectacle à volonté.
Quant au Nigeria, troisième l’année dernière, il se trouve dans le groupe du Niger, de la Guinée et de la Tunisie, vainqueur en 2011.
Le Maroc pour cette nouvelle édition défiera tour à tour le Gabon ce samedi, la Côte d’Ivoire et le Rwanda mercredi et dimanche prochains.
Pour la deuxième participation du Maroc au CHAN, l’enjeu est de taille… les chances aussi. Les joueurs nationaux peuvent se targuer d’une bonne préparation forte de cinq rencontres amicales. Les protégés de Fakhir y ont signé 3 victoires, un nul et une défaite, marquant 11 buts et n’en encaissant que deux. Rappelons au final que cette compétition aura lieu dans trois villes différentes, à savoir Kigali, Butare et Rubavu, et ce du 16 janvier au 7 février.

Les joueurs convoqués

• Gardiens :
Mohamed Amine El Bourkadi (Olympique Club Khouribga), Abderrahmane Houasli (FUS Rabat), Abdelali Mhamdi (Renaissance Berkane).

• Défenseurs :
Abderrahim Achchakir (AS FAR), Mehdi El Bassel (FUS Rabat), Anass Lamrabet (Moghreb Tétouan), Adil Karrouchy (Raja Casablanca), Jaouad El Yamik (Olympique club Khouribga), Mohamed Oulhaj (Raja Casablanca), Mohamed Aberhoun (Moghreb Tétouan).

• Milieux :
Brahim Nekkach (Wydad Casablanca), Issam Erraki (Raja Casablanca), Marouane Saâdane (FUS Rabat), Ahmed Jahhouh (Raja Casablanca), Abdessamad Lambarki (Chabab Rif Al Hoceima), Mohamed Ounajem (Wydad Casablanca), Abdelaadim Khadrouf (Moghb Tétouan), Mourad Batna (FUS Rabat), Abdelilah Hafidi (Raja Casablanca).

• Attaquants :
Abdesslam Benjelloun (FUS Rabat), Abdelghani Mouaoui (Ittihad Riadi Tanger), Zakaria Hadraf (Difaa Hassani El Jadida).

• Joueurs de réserve :
24. Ayoub Nannah (Difaa Hassani d’El Jadida), Aziz Mohamed (Renaissance Sportive Berkane).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *