Le CODM n’est pas Fair-Play

Le CODM n’est pas Fair-Play

Aujourd’hui Le Maroc : Comment avez-vous réagi face au forfait du CODM dimanche dernier, à la suite duquel votre équipe a remporté le championnat national de handball ? Abdellatif Tatbi : Ce que le CODM a fait lors de la dernière journée du play-off dimanche dernier est un acte antisportif. Le forfait des Meknassis a chamboulé le championnat de cette saison puisque, si ces derniers ont pris la peine de jouer le match contre notre équipe et de le gagner, le titre serait revenu au Raja de Casablanca, victorieux la veille du KACM. Le Raja serait également sacré champion du Maroc dans le cas où nous aurions fait match nul contre le CODM. Voyez-vous à présent à quel point le forfait de ce dernier a faussé le jeu ? A ce sujet, je tiens à rappeler aux dirigeants de ce club ce qui s’est passé lors de la dernière journée du championnat la saison dernière. La situation était exactement pareille. Nous nous sommes déplacés à Meknès, nous avons perdu le match, et nous avons même fêté le titre avec les joueurs de la capitale ismaïlienne. Le forfait du CODM est d’autant plus condamnable qu’il a peut-être privé une jeune et ambitieuse équipe du titre final. Le Raja de Casablanca a été l’auteur d’une très bonne saison. C’est toujours une bonne chose que la domination de deux ou trois équipes sur le championnat d’une discipline donnée soit remise en cause. Quelle a été la réaction du Raja ? Depuis une quarantaine d’année, cette équipe cherchait le titre de champion du Maroc. Cette saison, elle en avait l’occasion, mais le titre lui a échappé entre les doigts à la dernière minute. Mais je sais qu’au sein de cette formation, l’esprit fair-play domine.
Quel bilan faites-vous de cette saison pour la Rabita ? Cela fait près de 25 ans que la Rabita existe. Durant ce quart de siècle, elle a toujours évolué en première division. L’actuelle saison n’a pas différé des précédentes. Les problèmes, notamment matériels, étaient à l’ordre du jour. Vous savez, la Rabita est l’équipe de Derb Ghallef (un quartier de la capitale économique). Les équipes représentant les petites villes sont plus chanceuses que la nôtre puisque leurs autorités locales, élus et personnalités influentes se mobilisent à chaque fois pour leur venir en aide. Pour revenir à la Rabita, et sans vouloir être prétentieux, je pourrais vous dire que l’accord de la seconde chaîne nationale 2M avec la Fédération royale marocaine de handball a été signé en grande partie grâce aux prestations de notre équipe. En vertu de cet accord, l’instance fédérale a perçu cette année 40 millions de centimes pour la retransmission des rencontres. Cette somme atteindra peut-être la saison prochaine les 100 millions.
Visez-vous le doublé championnat-coupe cette saison ? Je vous avouerez une chose. En début de saison, nous n’avions pas du tout pour objectif de remporter le championnat national. C’est arrivé et c’est tant mieux. Nous visons surtout la mise sur pied d’une équipe juniors, réservoir de l’équipe A. Un objectif que nous avons atteint puisque nos juniors ont remporté le championnat de leur catégorie. Pour ce qui est de la Coupe du Trône, nous jouerons le week-end prochain les demi-finales face au CODM. Et je tiens à préciser à ce sujet que la Rabita a envoyé samedi dernier, bien avant l’incident de dimanche, une lettre aux dirigeants du club meknassi les informant que nous avons été conciliants en acceptant de jouer cette rencontre à Rabat au lieu de Casablanca. Mais à présent, il est fort possible que la Rabita revienne sur cette décision.
La fin du championnat a été perturbée par les forfaits et menaces de retrait de plusieurs équipes. Cela est dû à quoi? Ces équipes ont contesté des décisions prises par le bureau fédéral à l’unanimité. Le CODM et le KACM, puisque c’est de ces deux équipes qu’il s’agisse, ont demandé des dotations supplémentaires. Le KACM a spécialement argué l’éloignement de la ville de Marrakech. Mais ces requêtes ont été refusées puisque la FRMHB a accordé cette saison aux 10 équipes évoluant en première division la somme de 10.000 DH pour chacune d’entre elles. Il n’y a pas de raison pour qu’une équipe soit favorisée sur une autre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *