Le Maroc quatrième au tournoi international du Judo

Dix-neuf médailles, dont une en or, trois en argent et 15 en bronze, tel est le bilan de la participation marocaine à la deuxième édition du tournoi international du judo de Casablanca qui a eu lieu, samedi et dimanche derniers, au complexe sportif Mohammed V. L’unique médaille d’or marocaine a été remportée par la judoka Samira Chhab dans la catégorie des +78 kg.
Cette deuxième édition a connu, en plus du Maroc, la participation de judokas représentant une vingtaine de pays : Tunisie, Algérie, Angola, Burkina Faso, Cameroun, RD du Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Iles Maurice, Libye, Mali, Niger, République Centrafrique, Sénégal, Seychelles, Guinée, Portugal, Afrique du sud, France et Qatar. En totalisant dix-nef médailles, les judokas marocains ont terminé quatrième de ce tournoi.
La première place du podium est revenue aux Algériens, qui ont raflé le gros lot, dix médailles (4 or, 3 argent 3 bronze), devant les Français, six médailles (3 or et 3 argent) et les Sénégalais, avec quatre médailles (3 or et 1 bronze). Les médailles d’argent marocaines sont à mettre à l’actif de Younès Chahti, dans la catégorie des – 90kg, Mohamed Marsli (+100kg) et Nawal Benhandil (+78kg). À souligner que dans cette catégorie, la domination a été marocaine. Les trois places du podium ont été occupées par Samira Chhab, Nawal Benhandil, Samira Baaziz et Lakbira Azizi. Cette manifestation, organisée par la Fédération royale marocaine de judo et arts martiaux, s’inscrit dans le cadre des qualifications pour les Jeux olympiques d’Athènes.
Elle accorde des points qualificatifs respectivement 45, 35, 25 et 20 pour les catégories qui ont enregistré la participation d’au moins huit judokas. Le principe est simple. Les trois premiers de chaque catégorie chez les hommes, soit 21 judokas, et les deux premières chez les filles, soit 14, ayant eu le plus grand nombre de points, représenteront l’Afrique à Athènes. Des points glanés lors des championnats d’Afrique du Caire en novembre 2002, auxquels il faut ajouter ceux qu’il faudra décrocher lors des championnats continentaux, qui auront lieu en Tunisie en mai prochain, et ceux des différents tournois internationaux.
À signaler que la première édition a été marquée par l’hégémonie des judokas marocains qui ont accaparé la part du lion, avec quarante médailles (11 or, 11 argent et 18 bronze).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *