Le Mondial a rapproché les ennemis d’hier

La formule disant que le sport est un moyen e rapprocher les peuples a retrouvé tout son sens lors la Coupe du monde, co-organisée par les anciens frères ennemis Japon et Corée du sud. Le soutien apporté par beaucoup de Japonais aux Sud-Coréens lors de leur match historique de demi-finale contre l’Allemagne, après l’élimination de la sélection japonaise en huitièmes de finale, a certes été surprenant mais il en dit long sur le changement de rapports entre les deux pays.
« Je pense qu’à travers cette compétition, l’amitié entre les deux pays s’est approfondie », a estimé Yukiko Sumi, 31 ans, femme au foyer à Tokyo. « Je pensais que les Sud-Coréens étaient des gens durs et sérieux mais j’avais tort », a-t-elle ajouté. Une génération entière de Japonais a grandi avec un sentiment de supériorité vis-à-vis des Coréens, héritage de l’occupation de la péninsule coréenne par les troupes impériales japonaises de 1910 à 1945.
La génération d’après a toujours pensé que les Coréens détestaient le Japon en raison de la brutalité de la colonisation nippone et des vives réactions coréennes à chaque fois qu’un dirigeant japonais justifiait les agressions militaires du passé. La co-organisation a été un grand pas dans l’amélioration des relations bilatérales alors que les deux pays envisagent de se rapprocher économiquement à travers un accord de libre-échange, selon Masao Okonogi, professeur de politique internationale à l’Université Keio de Tokyo.
Kang Soon-il, directeur de la branche de Tokyo de Mindan, une association qui représente les 630.000 Coréens qui habitent au Japon et forment la plus grande minorité du pays, a estimé que les performances coréennes ont hissé le pays du matin calme au même niveau que son voisin aux yeux des Japonais. « La Corée a toujours été dans la position d’être traitée de haut par le Japon, mais je pense qu’avec cette Coupe du monde, les Japonais ont compris qu’ils ne peuvent plus se moquer de la Corée », a-t-il estimé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *