Le Raja et le MAS sans leurs vedettes

Le Raja et le MAS sans leurs vedettes

Tous les observateurs de la balle au panier se demandent du sort du championnat national sans le Raja et le MAS avec leur pléiade de joueurs internationaux. Pour l’heure, les deux clubs se trouvent handicapés par une carence en ressources financières et sans membres et dirigeants capables de sortir leurs clubs respectifs de l’impasse.
Provisoirement, ce sont les espoirs des deux équipes qui comblent cette lacune avec l’aide des certaines âmes charitables pour éviter deux forfaits successifs. A condition que le provisoire ne dure pas. En dépit de tout cela, le circuit du championnat continue son cours normal avec en tête d’affiche des rencontres coriaces et très difficiles à pronostiquer. A Essaouira, l’ASE locale, la nouvelle promue, va jouer le KAC de Kénitra. Les deux formations ont enregistré, lors de la dernière journée, une défaite chacune. La première face au WAC, la seconde devant le vice-champion l’ASS. Les hommes du coach Hassan Ferzouz de l’ASS ont montré une abnégation remarquable au niveau de la défense et de l’attaque, mais la seule faiblesse de l’équipe réside dans son banc de touche. Et ce n’est pas Hassan Ferzouz qui dira le contraire. A l’opposé, les poulains du coach Jaïdi Aatman sont dans une pente ascendante.
Cependant, leur problème majeur demeure celui de la trésorerie. Cette rencontre peut basculer d’un côté comme de l’autre, mais l’avantage du terrain joue un rôle très important pour les locaux qui vont devoir profiter de cet acquis pour engranger les trois points de la victoire. La salle du 11 Janvier de Fès abritera la rencontre au sommet MAS- WAC. Malgré leur défaite à Tanger, le week-end dernier, les espoirs de Fès ont montré un jeu efficace et une solidarité qui pourra surprendront. Bien que les éléments titulaires du MAS soient absents, le coach du WAC, El Guers Bouchaîb, doit faire tous les calculs pour éviter un premier revers à Fès comme ce fut le cas du FUS contre le TSC. En tout état de cause, une surprise n’est jamais à exclure bien que le WAC demeure le favori incontesté. A Casablanca, le Raja sera opposé à l’IRT après leur cuisante défaite à Berkane lors de leur première sortie.
Les jeunes des Vert et Blanc vont, toutefois, essayer de montrer au public de quoi ils sont capables et que leur défaite était due essentiellement à une mauvaise préparation faute de salle. Leur coach, Lamghari Lakbir, va essayer de bouleverser tous les pronostics dans le but d’enregistrer une première victoire. De leur côté, les Tangérois de l’Ittihad, bien armés de leur coach Kaâlid Rouass, vont se déplacer à Casablanca pour profiter du malaise des Rajaouis, mais attention à l’excès de confiance car avec les jeunes talents tout est possible. A Rabat, la salle Ibn Yacine aura pour cadre la rencontre FUS et RSB. Le club hôte est très connu par sa discipline, son sérieux que ce soit dans la salle ou en dehors de celle-ci.
Néanmoins, le week-end dernier Adil Baba, joueur international du FUS, était, selon certains observateurs, le principal acteur de la défaite de son club. Celui-ci avait rejoint les vestiaires en guise de protestations contre Rachid Yatribi qui l’avait fait remplacer. Cet acte anti-sportif a démoralisé toute l’équipe et particulièrement son manager. Cette défaite ne va aucunement affecter le moral des joueurs qui vont affronter ce week-end la RSB avec le seul objectif de s’auto-succéder. De leur part, les Berkanais ne seront pas une proie très facile à dévorer. Très bien soutenus par leur coach roue de secours, Bekhatir Benyounes, ces derniers vont essayer toutes les astuces pour rentrer victorieux à la capitale de l’oriental, mais la tâche s’avère des plus ardues devant les géants fussistes. Le match-choc de la journée sera celui qui mettra aux prises le TSC à l’ASS. Après son succès éclatant à Rabat face au FUS, le TSC va se mesurer à l’ASS, un autre ténor du championnat. La tâche ne sera pas de tout repos pour les deux équipes. Cependant, un léger avantage est à mettre à l’actif des hommes de Saïd Bouzidi, vu leur bonne prestation la saison écoulée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *