Le Real en roue libre face à l’Espanyol

Le Real Madrid a pulvérisé (5-0) un Espanyol Barcelone décevant et impuissant face au potentiel offensif impressionnant des Madrilènes, illustré notamment par un doublé d’Higuain, dimanche à Santiago-Bernabeu, pour le compte de la 26e journée du championnat d’Espagne. Grâce à cette victoire, la 22e en 25 matches de championnat, les Merengue rétablissent leur avance de 10 points sur le FC Barcelone, vainqueur dans la douleur du Sporting Gijon samedi (3-1). Les Blancs n’auront pas eu à forcer leur talent, dimanche, face à un Espanyol Barcelone apathique, perdant ses rares ballons d’attaque sous l’effet de la pression des Madrilènes. Quelques combinaisons offensives menées par le Real, des erreurs défensives commises par les arrières centraux de l’Espanyol et un exploit personnel de Kaka, par ailleurs auteur de deux passes décisives, ont suffi aux Madrilènes pour venir à bout de l’autre club de Barcelone. A la 24e, Raul Rodriguez, manquant sa relance, offrait le ballon à Özil. Après un rapide relais d’Higuain, le ballon finissait dans les pieds de Ronaldo pour l’ouverture du score. Une action éclair similaire allait mener au second but: dans un superbe enchaînement initié et conclu par Khedira, le ballon passait par les pieds de Ronaldo et Özil pour retrouver l’Allemand qui concluait parfaitement du droit (2-0, 38e). Après la pause, la promenade de santé madrilène se poursuivait. Sur une bonne passe en profondeur de Kaka, Higuain retrouvait les chemins des filets en catapultant du gauche le ballon dans les buts de Kiko Casilla (3-0; 47e). Bis repetita trente minutes plus tard, l’Argentin s’offrant un doublé sur un deuxième service de Kaka (5-0, 78e). Entre-temps, le Brésilien, très à l’aise, s’était également joint au festival offensif au bout d’une superbe percée adverse (4-0, 66e). De son côté, Valence s’est imposé sans brio face à Grenade (1-0) à l’extérieur, une victoire qui permet aux hommes d’Unai Emery de conforter leur troisième place au classement, devant l’Athletic Bilbao, 4e, avant le match de Levante (6e) contre le Betis Séville lundi en match décalé. Après avoir ouvert le score par l’international algérien Feghouli, ancien pensionnaire de Grenoble, à l’issue d’un contre (32e), les Valenciens ont su résister aux assauts des Andalous en seconde période. L’Athletic Bilbao est sorti vainqueur du derby basque (2-0) contre la Real Sociedad, particulièrement mise à mal par le milieu Susaeta, auteur d’un doublé (24e, 80e). L’arbitre de la rencontre a toutefois refusé un but valable à la Real Sociedad, estimant à tort que la frappe de Vela n’avait pas franchi la ligne de but (47e). Enfin, la lanterne rouge Saragosse s’est donné un peu d’espoir en arrachant la victoire à domicile contre Villarreal (2-1).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *