Le Real Madrid renoue avec la victoire

Le FC Barcelone accuse de nouveau cinq points de retard sur le Real Madrid après avoir subi samedi sa première défaite de l’année sur le terrain de l’Athletico Madrid (4-2), lors de la 26e journée du Championnat d’Espagne. Le Real Madrid a, de son côté, mis fin à sa série de défaites (trois en comptant la Ligue des champions) en s’imposant 3-2 à Huelva avec un nouveau but de Raul et un doublé de Robinho. Le match a été tendu, à Huelva, avec trois exclusions, deux pour le Recreativo (Beto et Quique Alvarez) et une pour le Real (Sergio Ramos). Les joueurs de Huelva étaient fous furieux au coup de sifflet final et en voulaient beaucoup à l’arbitre. Le FC Barcelone avait pourtant ouvert le score au stade Vicente-Calderon grâce à une «bicyclette » parfaitement exécutée de Ronaldinho à la demi-heure de jeu. Mais l’Atletico, corrigé 6-0 à domicile par le Barça la saison dernière, a retourné la situation avant la pause pour le plus grand bonheur de son entraîneur mexicain, Javier Aguirre, sur un siège éjectable en raison d’un début d’année catastrophique. Le Barça a encaissé deux nouveaux buts en seconde période (Forlan sur penalty 62e et Ag ero 71e) répondant par Samuel Eto’o (73e). Le défenseur et capitaine de l’équipe catalane, Carles Puyol, a vécu une soirée difficile: il a détourné involontairement dans le but de Victor Valdés le tir d’Agero sur l’égalisation, provoqué le penalty en poussant le même Agero dans la surface de réparation et perdu le ballon sur le quatrième et dernier but du club madrilène. «El Atleti», qui n’avait pris que quatre points lors des six dernières journées, s’est transformé pour venir à bout d’un Barça «fantastique» depuis quelques matches. Le club catalan s’est sans doute présenté trop sûr de lui à Madrid alors que Lionel Messi avait déclaré jeudi que, vu comment ils jouaient en ce moment, ils pouvaient aller sur «n’importe quel terrain en toute tranquillité». L’Atletico devance désormais de cinq points le FC Séville, battu à La Corogne (2-1) malgré une ouverture du score de Frédéric Kanouté. Le FC Séville a été dépassé au classement par l’Espanyol Barcelone, qui a facilement disposé samedi soir (2-0) de Valence. Toujours en course en Coupe d’Espagne, Valence, 4e de la Liga la saison dernière, va avoir beaucoup de mal à accrocher une qualification européenne par le biais du Championnat (9e).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *