Le retour de Haj Labdi à la FRML

Le retour de Haj Labdi à la FRML

Contrairement à ce qui existe dans d’autres fédérations, le provisoire de la Fédération royale marocaine de lutte a duré à peine une année, la saison sportive 2002-2003. Le constat des lieux de la mission du Comité national provisoire présidé par le jeune et dynamique Saïd Izgar est considéré par tous les adeptes de la lutte comme très positif vu les réalisations accomplies et ce grâce à toutes les composantes ayant participé au redressement de cette discipline dans différents domaines. Après la mise en place du CNP, celui-ci, bien entendu aidé par des techniciens issus de l’ancien bureau fédéral, ont défini la plate-forme qui doit véhiculer sa nouvelle orientation. Laquelle basée essentiellement sur la communication, la transparence, l’objectivité et l’équité. Ces changements souhaités ont été, quelques fois, bloqués par certaines difficultés, car toute tentative de la mutation d’une politique à une autre génère inévitablement une panoplie de facteurs qui constitue un frein à tout effort de progrès. Néanmoins, ce jeune comité provisoire, issu de l’ancien ministère de tutelle, a surmonté les difficultés au fil des mois. Il a instauré un système clair de communication et une ouverture vers le monde moderne à travers un dialogue permanent à tous les niveaux. Cette volonté affirmée a en outre animé tous les travaux pour l’encouragement de l’esprit d’initiative dans l’effort collectif et pour l’intérêt général. L’assemblée générale ordinaire élective du nouveau bureau fédéral s’est déroulée comme prévu le samedi 6 septembre à 10h au complexe sportif Moulay Abdellah dans un climat où régnait un esprit de consentement et de compréhension entre tous les membres représentant les 16 clubs affiliés régulièrement à la FRML sur les 19 existants. A rappeler que deux clubs n’avaient pas eu droit d’accès au vote à cause de leur non-affiliation à temps à la fédération, en plus des FAR, qui ne votent habituellement jamais. Après le mot du président du CNP Saïd izga, les membres des clubs sont passés directement au vote du président, bien entendu, suite au retrait-surprise de la candidature de Jelloul Yacoubi (Kénitra), de Abdelghani Chahi (l’USM), Noureddine Bergaâ (Amjad Sidi Othmane). Le retrait de ces derniers était plus que significatif. C’est bel et bien Haj Labdi Ibnou Zouhir qui a été élu président de la FRML. L’élection des membres du bureau a également permis l’avénement de neuf membres dont de nouveaux visages, entre autres Noureddine Farih et Mustaha Douch (RUC), Zouhair Jala (Club Boushidan) et Saâdine Bouchaïb Radi (WAC) en plus des anciens tels les Mekki Oufir (WAC), DR Abdelghani Chahi (USM), Fouad Meskout (Rachad El Jadida), Mohamed Chebatti (USM). « Je remercie tous les membres qui m’ont fait confiance et ceci n’est qu’une motivation pour mener à bien la tâche qui m’a été attribuée et surtout d’oublier toutes les bévues du passé dans le but d’aller au-devant de la scène pour redorer le blason de la lutte nationale », déclare le président fraîchement élu, Haj labdi Ibnou Zouhair Mohamed.
Le bureau fédéral est ainsi composé des dix membres suivants :
Président : Labdi Mohamed Zaoueïr
1er vice-président : Mekki Loufir
2ème vice-président : Dr Abdelmajid Chahi
Secrétaire général : Fouad Meskout
Secrétaire adjoint : Mohamed Chebbati
Trésorier général : Nouredine Farih
Trésorier adjoint : Mustapha Douch
Les assesseurs : Mohamed Zouhri, Jalal Zouhaïr, Saâdine Bouchaïb.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *