Le successeur de Fouhami pointé du doigt

Les supporteurs liégeois contestent de plus en plus ouvertement le gardien Fabian Carini et leur grogne est d’autant plus grande qu’ils jugent démesurée la bagatelle de cinq millions d’euros déboursés à la Juventus de Turin pour son acquisition.
A l’opposé de Fouhami qui a réalisé de belles prouesses avec le Standard durant la saison écoulée, Carini a accumulé les contre-performances à l’image de son équipe qui, en 10 matchs disputés depuis le début du championnat, n’a remporté en tout et pour tout qu’une seule victoire.
La prestation de Carini est en effet loin d’être à la hauteur de ce qu’on attendait de lui et sa responsabilité sur certains buts encaissés est entière comme il le reconnaît d’ailleurs lui-même, ce mercredi, dans le supplément sportif du quotidien belge « la Dernière heure, les Sports ». Loin de le désavouer, les dirigeants du Standard lui cherchent, en dépit de tout, des excuses et assurent que le portier uruguayen « possède d’énormes qualités qui lui permettront de réaliser une bonne carrière ». L’on ne manque pas de rappeler que Carini n’a que 23 ans, qu’il compte 38 sélections, qu’il a défendu les buts de l’Uruguay à trois reprises lors de la coupe du monde, qu’il compte des matchs en Coupe d’Italie et en coupe d’Europe… De quoi calmer les contestataires. En attendant que toutes ces qualités se traduisent sur le terrain, le Standard de Liège continue à broyer du noir en accumulant les défaites.
Fouhami, encore sous contrat pour un an avec le Standard, avait exprimé en septembre dernier, son intention d’honorer ses engagements, affirmant cependant rester attentif à toutes les propositions qui pourraient arriver durant la trêve hivernale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *